Les archives : saison 2017/2018

La saison 2017/2018 a vu naître 8 systèmes aux caractéristiques purement tropicales d'au moins 40 kt,
dont 2 tempêtes et 6 cyclones .

Nom du système Intensité Période d'activité Distance parcourue Durée cyclonique Vent soutenu 1 min Pression estimée Voir
8 systèmes 83 Jours d'activités 35531 km parcourus à une vitesse moyenne de 20 km/h (11 Kt) Vent moyen de 166 km/h (90 Kt)

AVA

Cyclone tropical En activité du 27.12.2017 à 06 UTC au 10.01.2018 à 06 UTC. 4859 km
à une vitesse moyenne de
15.3 km/h, (8 Kt)
18 Heures 176 km/h, 95 Kt 965 mb

IRVING

Cyclone tropical En activité du 04.01.2018 à 06 UTC au 11.01.2018 à 06 UTC. 5179 km
à une vitesse moyenne de
34.5 km/h, (19 Kt)
42 Heures 167 km/h, 90 Kt 964 mb

BERGUITTA

Cyclone tropical intense En activité du 09.01.2018 à 18 UTC au 24.01.2018 à 06 UTC. 5366 km
à une vitesse moyenne de
15.4 km/h, (8 Kt)
48 Heures 195 km/h, 105 Kt 940 mb

CEBILE

Cyclone tropical intense En activité du 24.01.2018 à 06 UTC au 09.02.2018 à 12 UTC. 4131 km
à une vitesse moyenne de
11.7 km/h, (6 Kt)
168 Heures 213 km/h, 115 Kt 944 mb

DUMAZILE

Cyclone tropical En activité du 28.02.2018 à 06 UTC au 10.03.2018 à 06 UTC. 4405 km
à une vitesse moyenne de
21.0 km/h, (11 Kt)
60 Heures 176 km/h, 95 Kt 958 mb

ELIAKIM

Forte tempête tropicale En activité du 13.03.2018 à 12 UTC au 22.03.2018 à 18 UTC. 4423 km
à une vitesse moyenne de
19.9 km/h, (11 Kt)
0 Heure 130 km/h, 70 Kt 980 mb

FAKIR

Cyclone tropical En activité du 20.04.2018 à 12 UTC au 26.04.2018 à 18 UTC. 3543 km
à une vitesse moyenne de
23.6 km/h, (13 Kt)
12 Heures 148 km/h, 80 Kt 975 mb

FLAMBOYAN

Forte tempête tropicale En activité du 26.04.2018 à 18 UTC au 04.05.2018 à 06 UTC. 3625 km
à une vitesse moyenne de
20.1 km/h, (11 Kt)
0 Heure 130 km/h, 70 Kt 982 mb

Détails de la saison



     

Saison avec La Nina (modérée)

     L'activité cyclonique a été légèrement inférieure à la normale avec 8 systèmes baptisés dont 6 ont atteint toutefois le stade de cyclone. Ce qui représente une forte proportion. Les cyclogenèses ont eu lieu durant les mois de janvier, mars et avril.

     6 cyclones se sont donc formés AVA, IRVING, BERGUITTA CEBILE, DUMAZILE et FAKIR, dont 2 ont atteint le stade de cyclone tropical intense (BERGUITTA et CEBILE respectivement à 105 kt et 115 kt / 1 min).

     A noter qu'aucun système baptisé n'a émergé dans le canal du Mozambique, mais une perturbation tropicale 99S en cours d'intensification (du 14 au 16 janvier) a terminé sa course sur les côtes Mozambicaines. Suite aux inondations, on déplore malheureusement 11 décès dans cette zone et 5,1 millions de dollars de dégâts.

     Le phénomène CEBILE qui quant à lui n'a menacé aucune terre, a été le système esthétiquement le plus impressionnant avec un oeil qui a atteint 100-110 km de diamètre le 30 janvier. C'est également le plus puissant de la saison, mais aussi celui qui a connu une intensification explosive (65kt en 24h) et qui a enregistré une durée de vie au stade cyclonique de 7 jours (à 75 kt et plus) !

     La côte Est Malgache a été touchée à 2 reprises cette saison, avec le cyclone AVA le 05 janvier et la tempête ELIAKIM le 16 mars où on déplore un triste bilan de 94 décès et plus de 15 millions de dollars de dégâts.

     L'île Maurice a été touchée le 18 janvier par BERGUITTA en qualité de forte tempête tropicale en cours affaiblissement, les dégâts ont fort heureusement été limités.

     Cinq phénomènes ont concerné la partie occidentale de l'océan Indien. Ces derniers ont tous intéressé directement ou indirectement La Réunion, ce qui constitue l'élément remarquable de cette saison. En effet, l'île a subi les influences plus ou moins notables de cinq systèmes dépressionnaires sur huit, un fait sans précédent et tout à fait exceptionnel : AVA du 3 au 8 janvier dont les bandes périphériques ont apporté les premières précipitations conséquentes de la saison des pluies ; ensuite BERGUITTA qui, à son approche de l'île et son transit au plus près (65 km au Sud), a occasionné le 17 et 18 janvier des pluies torrentielles sur le Sud et le Sud-Ouest ; puis DUMAZILE en mars dont les bandes périphériques accompagnées de pluies diluviennes se sont succédées sur l'île du 4 au 6 février ; ELIAKIM du 14 au 19 mars a arrosé copieusement l'Est du département ; enfin FAKIR en avril a frôlé La Réunion à proximité de Ste-Rose le 24 en s'accompagnant de pluies intenses en quelques heures sur le Sud, le Sud-Ouest puis l'Est, ainsi que des vents violents dépassant les 150 km/h sur la façade Est de l'île et les Hauts exposés. FAKIR a touché La Réunion à une date extrêmement tardive et inédite dans l'histoire récente de l'île.
L'évènement a été bref, mais temporairement sévère affectant prioritairement l'Est du département. Cet épisode FAKIR atypique, a mis un point final à une saison cyclonique mouvementée pour La Réunion...


Trajectoires de la saison 2017 / 2018

 


Informations complémentaires

Les archives qui ont été constituées ont été regroupées grâce aux informations fournises par de nombreux sites internet ou des documentations. Les sources officielles Météo-France Réunion et le JTWC. Je tiens à remercier Patrick HOAREAU, Jacques LIBERT, Karl HOARAU, et Christian PEGOUD pour leur contribution à peaufiner et à agrémenter le contenu du site !
L'utilisation des archives doit être exclusivement réservée à des fins d'informations.