Firinga, le Site

L'influence de ENOK sur l'île Rodrigues.

Nom
Traj
Image sat
Date
Heure
Type
Distance
Pression
Pluie
Vent
Détails du cyclone

ENOK

10.02.2007
19:30 UTC (23:30 locales)
Tempête tropicale modérée
Sur l'île (s'affaiblissant)
-
82 mm à Plaine Corail
141 km/h à Pointe-Canon et 122 km/h à Plaine Corail et à Citronelle
Dégâts : Rodrigues a été plongé dans un black-out total. Une centaine de réfugiés.

 

Détail

        Les dernières informations recueillies par Week-End dans la nuit d'hier à ce matin confirme que Rodrigues était plongée dans un black-out total lors du passage d'Enok à son point le plus rapproché de l'île. Les plus fortes rafales enregistrées dans la soirée d'hier étaient de 141 km/h à Pointe-Canon dans les hauteurs de Port-Mathurin et de 122 km/h à Plaine-Corail et à Citronnelle.

        Pour ce qui est de la pluviosité, un relevé de 82 mm était provisoirement constaté à Plaine-Corail en attendant confirmation officielle. Dans un premier bilan provisoire, le chef-commissaire, Johnson Roussety, faisait comprendre à Week-End peu avant minuit qu'il y avait une centaine de réfugiés dans les centres à travers l'île. "Depuis quelques minutes déjà, les fortes averses ont cessé et les rafales ont baissé d'intensité. Dès dimanche matin, les services concernés vont sillonner l'île pour collecter les informations en vue de permettre à l'Executive Council de procéder à une évaluation des dégâts et de prendre les mesures qui s'imposent", devait faire ressortir le chef-commissaire.

        De petit diamètre, mais accompagnée par de larges bandes de nuages, Enok était passée très près de St. Brandon vers 5 h, hier matin, faisant souffler des rafales de l'ordre de 162 kilomètres à l'heure. Enok s'est formée, en début de semaine, près de la côte est de Madagascar, soit dans le sud-ouest de la Réunion. Elle a également, depuis, suivi une trajectoire peu commune. De manière générale, les tempêtes/cyclones tropicaux dans la région sud de l'océan Indien prennent effectivement naissance soit dans les parages de Diégo Garcia ou des îles Cocos pour ensuite se diriger vers l'ouest avant de tourner vers le sud-est pour aller se désintégrer dans les eaux froides australes. Ils se forment aussi dans le nord de Maurice, près d'Agaléga et de là, se dirigent soit vers le nord de Madagascar ou les côtes africaines, soit vers le sud de l'océan Indien. Tempêtes et cyclones peuvent aussi naître dans le Canal de Mozambique et, dans ce cas, ils vont soit vers l'Afrique, soit ils descendent le long du Canal pour ensuite pénétrer dans la partie sud de Madagascar et aller se fondre dans les eaux froides loin au sud-est de la Réunion et de Maurice. La tempête Enok, elle, a remonté entièrement la côte est de Madagascar sur une trajectoire d'abord nord, puis nord-est avant d'amorcer presqu'un demi-cercle en direction de l'est-sud-est et, puis sud-est qui l'a emmenée en plein sur Rodrigues après avoir contourné les île Tromelin et St-Brandon.

Article de Mauritius today