Consultation de l'archive GUDULE


Retour au site Firinga.com


Informations générales

GUDULE  Perturbation tropicale, saison 1979/1980

Le système GUDULE a été baptisé le 10.01.1980 à 12 UTC, il a atteint le stade de Perturbation tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 56 km/h avec des rafales atteignant 69 km/h.
Une île a été touchée par ce système.



Identité du Système

Date de la cyclogénèse
10.01.1980 à 12 UTC
Zone de la cyclogénèse
Nord-Ouest du bassin (50°/60°E)
Date du baptême
10.01.1980 à 12 UTC
Date de la dissipation
13.01.1980 à 12 UTC
Type de trajectoire
Atypique
Durée de vie
3 Jours
Durée de vie au stade de Dvorak supérieur à 2,5/8,0
1 Jours
Distance parcourue
2438 km
Vitesse moyenne de déplacement
19.3 km/h, 10 Kt
ZONE DE LA CYCLOLYSE
TROPICALE


Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par GUDULE, le 11 janvier 1980 à 00 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 2,0/8,0
Pression estimée au centre 1000 mb
Rafales 69 Km/h, 37 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 56 Km/h, 30 Kt


Tableau de l'impact du système sur une île

Île
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Madagascar Sur l'île (cf carte), au stade de dépression tropicale (stable) 10 et 11 janvier 1980 non renseigné
 

Conclusion

Deux cellules de basses pressions, l'une sur le Canal de Mozambique, près des côtes malgaches, l'autre sur terre à l'ouest de Farafangana, sont décelables à partir du 10 janvier 1980 dans la vaste zone dépressionnaire qui recouvre alors presque entièrement la Grande Ile. Ces deux cellules ont évolué différemment et ne se sont jamais confondues.

La cellule du sud-ouest a traversé l'île un peu au sud du 20ème parallèle puis a repris contact avec la mer, s'y développant légèrement. Elle a ensuite progressé vers le NNE et s'est comblée le 13 janvier entre Tromelin et Sainte Marie. La cellule terrestre sort sur l'océan vers Fort-Dauphin le 11 janvier. Elle atteint alors la phase C (classification Vincent J. Olivier) puis se heurte à la bordure nord-est d'un anticyclone centré au sud du Canal de Mozambique qui la rejette vers le NE. Elle finit par s'intégrer le 12 janvier dans une famille de petites perturbations liées à l'extrémité nord d'un front froid.

Source : Mad. Rev. de Géo. n°38, Janv.-Juin. 1981 G. DONQUE



Images du système

Trajectoire de Gudulle
Source : Mad. Rev. de Géo. n°38 Janv.-Juin 1981, by G. DONQUE
GUDULE est resté de faible intensité en janvier 1980
Source : C. PEGOUD (Météo-France)

Retour au site Firinga.com