Detail de la saison 2016/2017

La saison 2016/2017 a vu naître 6 systèmes dépressionnaires baptisés, dont 2 tempêtes et 3 cyclones .

ABELA, Forte tempête tropicale

Le système ABELA a été baptisé le 17.07.2016 à 11 UTC, il a atteint le stade de Forte tempête tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 102 km/h avec des rafales atteignant 130 km/h.
Aucune île n'a été concernée par ce système.

 

BRANSBY, Dépression sub-tropicale

Le système BRANSBY a été baptisé le 05.10.2016 à 00 UTC, il a atteint le stade de Dépression sub-tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 120 km/h avec des rafales atteignant 148 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.

 

CARLOS, Cyclone tropical

Le système CARLOS a été baptisé le 04.02.2017 à 12 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent soutenu en mer a atteint 139 km/h avec des rafales atteignant 172 km/h.
Aucune île n'a été concernée par ce système.

 

DINEO, Cyclone tropical

Le système DINEO a été baptisé le 13.02.2017 à 12 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent soutenu en mer a atteint 157 km/h avec des rafales atteignant 195 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.

 

ENAWO, Cyclone tropical intense

Le système ENAWO a été baptisé le 03.03.2017 à 06 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.
Le vent soutenu en mer a atteint 232 km/h avec des rafales atteignant 287 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.

 

FERNANDO, Tempête tropicale modérée

Le système FERNANDO a été baptisé le 14.03.2017 à 12 UTC, il a atteint le stade de Tempête tropicale modérée.
Le vent soutenu en mer a atteint 83 km/h avec des rafales atteignant 104 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.

 

Détails de la saison



     

Saison avec El Nino (fort)

   Avec 6 systèmes baptisés cette saison, le nombre de cyclogenèses se trouve bien inférieur à la normale. On décompte une dépression sub-tropicale, 2 tempêtes et 3 cyclones. L’activité cyclonique ne s’est étalée réellement que sur 2 mois (en février & mars).

   Cette pénurie de cyclogenèses s’explique par l’installation d’un environnement très sec dans le Sud-Ouest de l’océan Indien. El Nino toujours fortement présent durant cette saison dans le pacifique Sud y contribue indirectement.

   La saison débute étrangement durant le mois de juillet avec la forte tempête ABELA, l’intensité atteinte (55 kt) par ce système en plein hiver austral est un évènement inédit.

   Ce caractère tout à fait inhabituel se poursuit en octobre avec BRANSBY en qualité de dépression sub-tropicale, ce stade représente également un événement inédit durant ce mois.

   Puis… plus un seul système baptisé durant 118 jours, en plein printemps austral et durant la moitié de l’été !

   En effet il faudra attendre le mois de février pour voir émerger CARLOS, cette longue inactivé représente une nouvelle fois un record depuis que nous disposons de l’imagerie satellitaire (1967).

   3 cyclones se sont donc formés CARLOS, DINEO et ENAWO. Seul ENAWO a atteint le stade de cyclone tropical intense (125 kt). Les durées cycloniques pour ces 3 cyclones ont été brèves s’expliquant pour 2 d’entre eux par leur impact sur les terres, alors qu’ils étaient en phase d’intensification.

   DINEO est le seul système à naître dans le Canal du Mozambique, il a par ailleurs touché durement la province Mozambicaine d’Inhambane.

   La côte Est Malgache a été touchée par le puissant cyclone ENAWO faisant de nombreuses victimes. Cela faisait 13 ans (GAFILO) que Madagascar n’avait pas subit l’assaut d’un tel phénomène.


Trajectoires de la saison 2016 / 2017