Cyclone tropical intense

  • Le système AMARA a été baptisé le 16.12.2013 à 13:30 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.

  • Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 232 km/h avec des rafales à 287 km/h.

  • Une terre a été impactée par ce météore.

  • Le 21 décembre 2013 à 06 UTC. Le cyclone intense s'éloigne des côtes Sud-Est de Rodrigues. Amara a atteint un deuxième pic d'intensité plus fort que le premier. En effet, comme vous pouvez le constater, l'oeil sur cette image est circulaire ; il a un diamètre de 85 km. La température au sein de l'oeil s'est nettement réchauffée avec +14,2°C et le sommet des cumulonimbus qui entourent l'oeil s'est bien refroidi avec une température de -81°C. Tous ces paramètres indiquent la présence d'un système puissant de catégorie 5 Australienne. Dans le mur de l'oeil, les vents en mer sont estimés à 125 kt soit 232 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 287 km/h.
    Source : Image MET7 (57°E) HRS mdnaa, provenant de Raoul MAUJEAN , by courtesy of Patrick HOAREAU

    Les différents stades atteints par AMARA

    Stades atteints
    Date de l'évolution
    Zone perturbée
    13.12.2013 à 06 UTC
    L'intensité augmente
    Perturbation tropicale
    14.12.2013 à 12 UTC
    L'intensité augmente
    Dépression tropicale
    15.12.2013 à 12 UTC
    L'intensité augmente
    Tempête tropicale modérée
    16.12.2013 à 15 UTC
    L'intensité augmente
    Forte tempête tropicale
    18.12.2013 à 00 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical
    18.12.2013 à 06 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical intense
    18.12.2013 à 21 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical
    22.12.2013 à 06 UTC
    L'intensité diminue
    Forte tempête tropicale
    22.12.2013 à 12 UTC
    L'intensité diminue
    Tempête tropicale modérée
    22.12.2013 à 18 UTC
    L'intensité diminue
    Dépression tropicale
    23.12.2013 à 12 UTC
    L'intensité diminue
    Dépression se dissipant
    23.12.2013 à 18 UTC
    L'intensité diminue

    Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

    Valeurs maximales atteintes par AMARA, le 21 décembre 2013 à 06 UTC
     
    Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 6,5/8,0
    Intensité sur la classification Australienne 5/5
    Pression estimée au centre 933 mb
    Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 204 Km/h, 110 Kt
    Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 232 Km/h, 125 Kt
    Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 241 Km/h, 130 Kt
    Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 232 Km/h, 125 Kt
    Rafales 287 Km/h, 155 Kt

     

    Influence du système sur une terre

    Terre
    Distance et intensité correspondante
    Date
    Alerte
    Détails
    Rodrigues 60 km à l' Est, au stade de cyclone tropical intense (s'intensifiant) 21.12.2013 à 00 UTC Alerte de classe 4

    Cyclone dit "annulaire" lors de la journée du 21 décembre 2013

    Quelques une des conditions associées avec un cyclone annulaire :

    – une intensité de 85% ou plus par rapport à leur potentiel d’intensité maximum
    – un faible cisaillement
    – un vent froid à très haute altitude (au niveau de pression 200 hPa)
    – une température de la mer constante comprise entre 24,5°C et 28,5°C
    – un manque de “relative eddy flux convergence ” au niveau de pression 200 hPa

    Conclusion

    Le 13 décembre 2013, le premier système baptisé de la saison va se former au sein d'un flux de mousson trans-équatorial qui s'est établi sur toute la largeur du bassin. Une cyclogenèse s'avère cependant compliquée, plusieurs minimums dépressionnaires coexistent et le cisaillement vertical empêche une réelle organisation.

    Le stade de dépression est atteint le 15 à 12 UTC. Néanmoins, la structure globale de la dépression 03S reste mal définie en raison du cisaillement persistant.

    24 heures plus tard, le service météorologique Mauricien baptise le premier système de la saison par le nom Amara. La tempête commence à suivre une direction ouest-sud-ouest influencée par la dorsale subtropicale. L'intensification dans un premier temps est lente. Le 17, Amara commence à développer un oeil, observable sur les images micro-ondes et IR en fin de journée. L'intensification s'emballe et Amara devient cyclone tropical le 18.

    Le cisaillement vertical s'étant relâché Amara continue de se renforcer, tout en se déplaçant lentement en raison de son interaction entre deux crêtes subtropicales. Le stade de cyclone tropical intense est atteint le 18 à 21 UTC. Amara va garder ce stade pendant 81h. Pendant ce laps de temps, des fluctuations d'intensité vont avoir lieu. En effet un premier pic d'intensité sera atteint le 19 à 00 UTC à 115 kt, suivi d'un affaiblissement.

    Amara continue de se rapprocher dangereusement de Rodrigues. Le virage du météore vers le Sud a bien été appréhendé par les modèles météorologiques, et Amara, en cours d'intensification, passe finalement à 60 km à l' Est de l'île Rodrigues le 21 à 00 UTC. L'île évite ainsi de très peu le mur de l'oeil où règnent les conditions les plus extrêmes.

    Le deuxième pic d'intensité est atteint le 21 à 06 UTC. L'image satellite révèle un système puissant avec un oeil circulaire de 85 km de diamètre au sein d'une masse nuageuse de faible diamètre mais compacte. A ce moment précis, l'intensité d' Amara est estimée à 125 kt sur 1 min. Il est inédit d'avoir un météore atteignant un tel pic d'intensité à la latitude 20°S pour un mois de décembre.

    En fin de journée du 21 l'intensité va brutalement chuter suite à l'augmentation du cisaillement du vent vertical. Le vortex de basses couches va rester en zone tropicale pendant plusieurs jours avant de se combler définitivement.

    Votre expérience avec AMARA

    Vous avez vécu AMARA, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

    Ajouter un message