AVA  Cyclone tropical, saison 2017/2018

Le système AVA a été baptisé le 03.01.2018 à 06 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent soutenu en mer a atteint 176 km/h avec des rafales à 218 km/h.
Quatre îles ont été touchées par ce système.


Le 05 janvier 2018 à 10:24 UTC. Cyclone tropical. Dans le mur de l'oeil, les vents en mer sont estimés à 85 kt soit 157 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 195 km/h. L'oeil est bien visible sur l'imagerie satellitaire. Le passage du mur de l'oeil sur Tamatave a eu lieu vers 09 :30 UTC. Une pression atmosphérique de 966,5 mb a été relevée, vers 11 UTC peu avant le passage de l'oeil. Le cyclone se déplace vers le Sud-Ouest au-dessus des côtes Malgaches. Sur la région de Tamatave, AVA apporte donc des vents violents, des pluies diluviennes ainsi qu'une forte houle. Source : Image provenant de NOAA (NASA)

Les différents stades atteints par AVA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
27.12.2017 à 06 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
02.01.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
02.01.2018 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
03.01.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
04.01.2018 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
05.01.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression sur terre
05.01.2018 à 18 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
07.01.2018 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression post-tropicale
09.01.2018 à 06 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par AVA, le 05 janvier 2018 à 09 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 5,5-/8,0
Intensité sur la classification Australienne 3/5
Pression estimée au centre 965 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 157 Km/h, 85 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 176 Km/h, 95 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 176 Km/h, 95 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 176 Km/h, 95 Kt
Rafales 218 Km/h, 118 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Maurice 520 km au NNO, au stade de zone perturbée (s'intensifiant) 01.01.2018 à 21 UTC Fortes pluies Pas de détail
Tromelin 10 km au Sud, au stade de perturbation tropicale (s'intensifiant) 02.01.2018 à 01 UTC - Pas de détail
Réunion 500 km au NNO, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 03.01.2018 à 21 UTC Fortes pluies et fortes houles
Madagascar Sur l'île côte Est, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 05.01.2018 à 10 UTC Alerte rouge (Danger Imminent)

Vidéos du passage du cyclone AVA à Madagascar

- Cliquez ici pour visualiser la vidéo -

Origine : Africanews / Plateforme : YouTube

- Cliquez ici pour visualiser la vidéo -

Origine : TV5Monde

Animations du cyclone tropical AVA


Source : (en haut) Images Kachelmannwetter, (en bas) Animation du 04 janvier 05:30 UTC au 06 janvier 14 UTC, Images EUMETSAT de Météo-France Réunion, montage Firinga le Site

Coupe indiquant l'altitude des cumulonimbus & valeurs des précipitations



The GPM core observatory satellite passed over northeastern Madagascar on January 4, 2018 at 2258 UTC (January 5, 2018 at 0158 local time). Data collected by GPM's Microwave Imager (GMI) and Dual Frequency Precipitation Radar (DPR) instruments showed that extremely heavy rainfall was being produced by the tropical cyclone. GPM's radar (DPR Ku band) data indicated that rain was falling at a rate of greater than 194 mm (7.7 inches) per hour in a few of the powerful storms wrapping around the tropical cyclone. Extremely heavy rainfall is also shown by GMI in a large area of precipitation northeast of AVA's eye

This 3-D animation showing cloud top heights within tropical cyclone AVA was made possible by GPM's radar (DPR Ku Band). DPR's Ku Band instrument provided three dimensional measurements of precipitation within a 152 mile (245 km) wide swath east of tropical cyclone AVA's center. DPR found that a few storm tops east of Madagascar were reaching heights above 13km (8.1 miles). Cloud top heights over a larger area were produced by blending measurements from GPM's radar (DPR Ku band) with cloud top heights based on the Meteosat satellite's infrared temperatures. Cloud top heights were color enhanced in this animation. Blue was used for heights near the ocean surface and pale green/yellow was assigned to cloud tops with heights close to 13 km (8.1 miles)..


Crédit: Images and caption by Hal Pierce (SSAI/NASA GSFC)

NASA’s IMERG , mesure les pluie intenes du cyclone tropical AVA



NASA IMERG rainfall accumulation estimates between Jan. 2 and 8 of close to 700mm (27.6 inches) occurred in the Indian Ocean northeast and southeast of Madagascar. Highest rainfall totals over land were indicated in northeastern Madagascar where Ava came ashore.

Crédit: NASA/JAXA, Hal Pierce

Conclusion

   Du 29 décembre 2017 au 01 janvier 2018, l'organisation de ce premier système de la saison a été très laborieuse. En effet le système est resté pendant plusieurs jours avec une configuration nuageuse globalement allongée dans le sens Est-Ouest, où plusieurs centres y régnaient. Le manque de convergence de basses couches mais également une légère contrainte d'Est-Sud-Est en altitude a inhibé une intensification franche, ainsi que de la présence d'air sec dans son environnement direct. Ceci se traduit sur les images satellites par une convection très fluctuante avec un centre plus ou moins exposé.

   L'évolution se débloquera durant la journée du 02 janvier, de fortes poussées convectives se produisent et la configuration nuageuse s'incurve. Dans le même laps de temps, la perturbation qui se dirige vers la grande île, ralentit fortement suite à un passage d'un col barométrique à son Sud et donc de l'absence de flux directeur.

   Le 03 janvier à 06 UTC, le service météorologique de Madagascar baptise le système AVA. La saison 2017 - 2018 deviendra ainsi la troisième saison cyclonique la plus tardive sur les quatre dernières décennies (après les saisons 97/98 et 98/99), détrônant sur le podium d'une courte tête la saison 2000-2001 (qui avait vu le baptême d'ANDO le 02 janvier 2001).
Au cours de la même journée du 03 janvier, la structure nuageuse a rapidement évolué vers une configuration cisaillée avec une circulation interne apparente. En effet une contrainte de secteur Sud-Est est analysée par le CIMMS autour de 20 kt.
AVA se dirige vers le Sud-Ouest en direction d'un col barométrique qui circule au Sud de Madagascar.

La contrainte en altitude s'efface le 04 janvier, l'intensification reprend, le stade de forte tempête tropicale est franchi à 06 UTC. Durant cette journée la configuration nuageuse est de type CDO (Formation nuageuse centrale dense).

   Le 05 janvier à 00 UTC, le stade de cyclone tropical est atteint. L'oeil est bien visible sur les imageries satellitaires, le cyclone est positionné à ce moment là à moins de 100 km de l'île Sainte Marie. Vers 10 UTC, AVA en cours d'intensification (95 kt) touche la côte Est Malgache, l'oeil traverse la ville de Tamatave. Une pression atmosphérique de 966,5 mb est enregistrée.

   AVA restera sur les terres Malgaches pendant environ 40h, elle ressort au niveau du district de Mananjary le 07 janvier. Au contact de l'océan Indien le système retrouve rapidement les caractéristiques d'une tempête tropicale modérée le 07 janvier à 06 UTC.

   AVA se dirige vers une direction générale Sud. Elle devient dépression post-tropicale durant la journée du 09 janvier où elle s'évacuera rapidement vers le Sud-Est.


   L'année 2017 s'est achevée sans que la saison cyclonique 2017-2018 ait encore réellement commencé, puisque le dernier trimestre 2017 est demeuré vierge de la moindre dépression tropicale, une première depuis 17 ans. C'est donc le premier cyclone de la saison qui touche durement la côte Est Malgache et la ville de Tamatave. C'est la première fois que le premier cyclone de la saison cyclonique touche directement Madagascar.

   L'intensité d' AVA durant son atterrissage sur les côtes a été bien plus élevée qu'initialement prévu. En effet les prévisionnistes tablaient sur une intensité de tempête modérée voir forte tempête. C'est seulement que 24 heures avant l'impact que le stade cyclonique est évoqué. De plus AVA est resté environ 40h sur les terres Malgaches, les prévisionnistes analysaient que le coeur du phénomène longerait la côte Est, pour ressortir bien plus rapidement dans l'océan Indien.
L'impact sur Madagascar est lourd, 51 personnes ont perdu la vie. Les dégâts sont surtout liés aux inondations, essentiellement sur les routes, les champs de culture et les points d'eau ; quelques dégâts liés au vent ont affecté les infrastructures sociales, surtout les écoles fabriquées en matériaux locaux.

Votre experience avec AVA

Vous avez vécu AVA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message