Cyclone tropical intense

🌀 Le système BATSIRAI a été baptisé le 27.012022 à 05 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.

🌀 Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 222 km/h avec des rafales à 280 km/h.

🌀 Cinq terres ont été impactées par ce météore.

Le 02 février 2022 à 10 UTC. Ici BATSIRAI a atteint son intensité maximale, soit des vents en mer estimés à 120 kt, 222 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 280 km/h. Catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson.
L'oeil est parfaitement circulaire avec en son sein des méso-vortex (se sont des structures polygonales qui sont régulièrement observées au coeur des cyclones tropicaux. Elles sont généralement le signe d'un phénomène en bonne santé
.
Source : AQUA MODIS dans le canal du visible

Les différents stades atteints par BATSIRAI

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
24.01.2022 à 06 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
25.01.2022 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
26.01.2022 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
26.01.2022 à 21 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
27.01.2022 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
27.01.2022 à 09 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
27.01.2022 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
27.01.2022 à 18 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
27.01.2022 à 21 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
28.01.2022 à 00 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
29.01.2022 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
29.01.2022 à 18 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
01.02.2022 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression sur terre
06.02.2022 à 00 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
06.02.2022 à 18 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
07.02.2022 à 12 UTC
L'intensité augmente
Dépression post-tropicale
08.02.2022 à 12 UTC
L'intensité diminue

Graphique d'intensité de BATSIRAI.
Source : Météo France Réunion, mise en page par Firinga.com

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par BATSIRAI, le 02 février 2022 à 12 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 6,0+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 940 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 195 Km/h, 105 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 222 Km/h, 120 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 222 Km/h, 120 Kt
Rafales 280 Km/h, 151 Kt

 

Influence sur les terres

Terres
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Rodrigues 380 km au NNO, au stade de cyclone tropical (s’intensifiant) 01.02.2022 à 00 UTC
Alerte de classe 1
Pas de détail
Saint Brandon 60 km au SSE, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 01.02.2022 à 14 UTC
-
Pas de détail
Maurice 150 km au NNO, au stade de cyclone tropical intense (stable) 02.02.2022 à 10 UTC
Alerte de classe 4
Réunion 190 km au NNO, au stade de cyclone tropical intense (stable) 03.02.2022 à 12 UTC
Alerte rouge
Madagascar Sur la côte Est, au stade de cyclone tropical intense (stable) 05.02.2022 à 17 UTC
Avis de menace imminent (rouge)

Animations d'images satellites de BATSIRAI

Les animations durant l'intensification explosive du 27 janvier 2022 (3 vidéos)
   <= Ici    et   => Cliquez-ici   et     



La divergence de BATSIRAI le 02 février en haute troposphère est matérialisée de manière splendide par la sortie des cirrus (en bleu) côté équatoriale. Magnifique ! et animation également du 02 février en HD par CIMSS.

   



Le remplacement du mur de l'oeil du 03 fév, vu au moyen des images radar de Météo-France (format MP4)

  Cliquez-ici     et     Cliquez-ici



Animation du 04 fév avec un "zoom out" et l'oeil du cyclone qui frappe la côte Est Malgache le 05 fév (format MP4)

  Cliquez-ici     et     Cliquez-ici




(En haut) Animation d'images satellite du cyclone intense BATSIRAI qui a connu une intensification explosive le 27 janvier. Très belle animation avec les images Himawari-8. Celle du milieu, animation en IR renforcés par CIMSS. Et en haut à droite, même période avec images McIdas.

(En bas) Animation d'images satellite du cyclone intense BATSIRAI du 28 janvier au 07 février 2022 (237 images). Par cette animation on constate la menace du cyclone sur les îles soeurs et malheureusement son impact direct sur la côte Est de Madagascar, source : EUMETSAT Meteosat Airmass, montage Firinga.com

Conclusion

Les points clefs de l'évolution du cyclone intense BATSIRAI :


1)   Une vaste zone de cyclogenèse se met en place le 23 janvier, un large flux de mousson trans-équatorial est positionné vers 11°S et entre 60 et 90°E. Deux systèmes émergent à l'Est et au centre du bassin, finalement la cyclogenèse du centre va avorter.

2)   Un baptême tardif le 27 janvier 2022 à 05 UTC, alors que le stade de tempête à 40 kt était franchi depuis plus de 8 heures.

3)   Une vitesse de déplacement élevée avec une pointe à 42 km/h le 27 janvier à 12 UTC. Cette vitesse soutenue est liée au déplacement bien établi du système d'Ouest-Sud-Ouest, sur la dorsale subtropicale positionné à son Sud. Le système " surfe " sur l'anticyclone. A noter que ce déplacement était quasiment en phase avec la vitesse de cisaillement en altitude ce qui a joué sur le point suivant n°4.

4)   Une évolution spectaculaire durant la journée du 27 janvier. Aucun modèle météorologique n'avait réussi à appréhender ce scénario. Un processus d'intensification dit " explosif ". Un gain de 60 kt en 15h.

5)   Un système de petite taille dit " midget ", avec un coeur interne de seulement 75 à 90 km de diamètre, le 27 janvier.

6)   Lors de l'intensification rapide du 27 janvier, le cyclone a adopté une structure dite en " pinhole eye " (le diamètre de l'oeil étant seulement de 7 km !)

7)   Un premier pic d'intensité à 100 kt (catégorie 3 Saffir-Simpson) très éphémère, avec un affaiblissement tout aussi brutal. Le système a perdu en effet 60 kt en 24h. Affaiblissement lié à un vent cisaillant modérée en altitude de Nord-Est, couplé à de l'air sec présent au Nord de BATSIRAI.

8)   Une trajectoire globalement bien appréhendée par les différents organismes de prévisions, malgré des flux directeurs contradictoires. Un scénario menaçant pour les îles des Mascareignes dès J-5 soit quasiment à l'émergence du météore !

9)   Une deuxième phase d'intensification le 29 janvier progressive, qui l'amènera à son pic d'intensité de 120 kts le 02 février boosté par une excellente divergence et une surface océanique chaude. Système dit dangereux, avec une extension des vents forts, qui s'est considérablement agrandi par rapport à son premier pic d'intensité du 27 janvier.

10)   Toutes les îles des Mascareignes ont été en alerte. Alerte maximale pour les îles soeurs, cela ne s'était plus produit depuis 15 ans à l'île Maurice avec GAMEDE et 8 ans à La Réunion avec BEJISA. Le cyclone intense est passé à 150 km au NNO de Maurice et à 190 km au NNO de La Réunion. 1 décès à Maurice.

11)   Un cycle de remplacement du mur de l'oeil de BATSIRAI le 03 février, processus capté entièrement pour la première fois grâce aux images radar de Maurice et de La Réunion.

12)   Une alerte rouge qui a duré 38 heures à La Réunion car BATSIRAI avait une vitesse de déplacement très faible. Il est resté à l'aplomb de l'île à quelques 200 km durant plusieurs heures.

13)   Un impact malheureusement inévitable pour la côte Est de Madagascar, les villes de Mananjary et Nosy Varika détruites à 90%. La zone n'a jamais connu dans son histoire de cyclone aussi puissant.                 Le bilan y est catastrophique !

14)   Une durée de vie cyclonique remarquable avec 186 heures, le plaçant au 8ème rang de notre classement, le premier étant ALIBERA en 1990 qui était resté 252 heures.

15)   Cela faisait 20 ans pour la Réunion (avec DINA) et 19 ans pour Maurice (avec GERRY), qu'un cyclone intense n'était plus passé si près des îles soeurs (à moins de 200 km) !

Votre expérience avec BATSIRAI

Vous avez vécu BATSIRAI, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

Ajouter un message




Le 05-02 à 12:55 Herve Marc nous a raconté,


...on a été coupés d'Internet et d'électricité depuis le 04 février au soir et aujourd'hui le 05, ce sont dès micro-coupures. 50% des foyers réunionnais sont concernés (on est plutôt épargnés du coup).
Pour un territoire régulièrement touché par les cyclones, c'est invraisemblable que les réseaux d'électricité ne soient pas enterrés. Pendant ce temps, les Réunionnais longent une falaise hyper dangereuse tous les jours pour se rendre à leur travail tandis que trône, à quelques mètres d'eux, la fameuse « nouvelle route du Littoral » dont les travaux, au coût exorbitant de près de 2 milliards d'euros, sont loins d'être achevés. Bien moins d'effort financier aurait suffit à enterrer tout le réseau électrique de l'île !


Herve Marc