BEJISA  Cyclone tropical intense, saison 2013/2014

Le système BEJISA a été baptisé le 29.12.2013 à 15 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.
Le vent soutenu en mer a atteint 204 km/h avec des rafales à 253 km/h.
Quatre îles ont été touchées par ce système.


Le 02 janvier 2014 à 10 UTC. La menace directe se précise. BEJISA se trouve qu’à seulement 65 km à l’Ouest des côtes Réunionnaises. Le cyclone tropical continue de se rapprocher inévitablement de l’île. L’image radar prise à la même heure que l’image satellite révèle un œil régulier et une partie active qui se trouve en mer au Sud-Est du mur de l’œil. Le diamètre de l’œil en surface est de 75 km, il pourrait englober le département. La bordure Est de l’œil est à 30 km de la circonscription de St Paul (Grand Fond). Dans le mur de l’œil, les vents en mer sont estimés à 95 kt soit 176 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 218 km/h. Source : NASA, MODIS/ LANCE et image radar de Météo-France Réunion

Les différents stades atteints par BEJISA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
26.12.2013 À 18 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
28.12.2013 à 09 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
29.12.2013 à 00 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
29.12.2013 à 15 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
30.12.2013 à 03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
30.12.2013 à 09 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
30.12.2013 à 18 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
31.12.2013 à 15 UTC
L'intensité diminue
Cyclone tropical intense
01.01.2014 à 18 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
02.01.2014 à 00 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
03.01.2014 à 09 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
05.01.2014 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression extra-tropicale
05.01.2014 à 12 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par BEJISA, le 31 décembre 2013 à 00 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 5,5+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 950 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 176 Km/h, 95 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 204 Km/h, 110 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 204 Km/h, 110 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 204 Km/h, 110 Kt
Rafales 253 Km/h, 137 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Madagascar 325 km au Nord-Est, au stade de cyclone tropical (stable) 31.12.2013 à 21 UTC - Pas de détail
Tromelin 115 km à l' Ouest, au stade de cyclone tropical (stable) 31.12.2013 à 22 UTC -
Réunion 50 km à l' Ouest, au stade de cyclone tropical (stable) 02.01.2014 à 13 UTC Alerte rouge
Maurice 265 km au Sud-Ouest, au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 03.01.2014 à 02 UTC Alerte de classe 2

Animation d'images radar et animation d'images satellite du cyclone BEJISA

► Animation d'images radar du 01 janvier à 20h16 au 03 janvier à 03h46 (images Météo-France Réunion).

=> Cliquez ici pour visualiser l'animation <=

Taille du fichier 4,6 Mo

__________________________________________________________________________

► Animation d'images satellite du 01 janvier à 12 UTC au 02 janvier à 17:30 UTC (images CIMSS).

=> Cliquez ici pour visualiser l'animation <=

Taille du fichier 6,2 Mo

Conclusion

Le 26 décembre, un nouveau système prend naissance au Nord-Ouest du bassin cyclonique. Cette zone voit naître 18% des systèmes qui évoluent dans le bassin du Sud-Ouest de l’océan Indien. Dans la majorité des cas, ces météores influencent plus ou moins directement une des îles de l’océan Indien.

Le 28 décembre 2013 en fin de journée, le système gagne en intensité. Classé perturbation tropicale, les îles des Seychelles sont situées pendant plusieurs jours sous la convection profonde de ce système. Mahé qui est la principale île de l’archipel des Seychelles, a relevé le 28 à 06 UTC, 164 mm de précipitations durant les dernières 24h.

Le système est nommé BEJISA par le service météorologique de Madagascar le 29 décembre à 15 UTC.

Plusieurs points remarquables sont à signaler et font de BEJISA un système unique et mémorable :

1) L’intensification est de type explosif. En effet, le système a bénéficié de bonnes conditions environnementales, tout en évoluant sur un contenu énergétique favorable de 29°C, avec un faible cisaillement en altitude et une très bonne divergence avec deux canaux d’écoulement. De plus par son faible diamètre, le météore réagit vite à son environnement direct pour se développer de façon exponentielle. En seulement 18h, le système va passer du stade de simple tempête tropicale (40kt) au stade cyclonique (75 kt) ! Son premier pic d’intensité sera atteint le 31 décembre 2013 vers 00 UTC.

2) Lors de cette intensification rapide, le cyclone a adopté une structure dite en "pinhole eye" (le diamètre de l’œil étant seulement de 11 km)

3) Lors du premier pic d’intensité,  les vents les plus extrêmes sévissent dans une zone très restreinte (sur un rayon de seulement 13 km autour du centre)

4) L’anneau central, de taille réduite, a engendré une valeur de la pression atmosphérique estimée dans l’œil supérieure à ce qu’on pourrait attendre habituellement. (la pression atmosphérique environnementale étant élevée).

5) Son déplacement général vers le Sud a été dès le début de sa cyclogenèse très bien appréhendé par les modèles météorologiques. Une menace plus ou moins directe pour les îles sœurs était déjà envisagée.

6) Dernier point, qui est moins inhabituel, concerne son affaiblissement lors de la journée du 31, lié au remplacement du mur de l’œil et à l’élargissement de l’œil et du rayon des vents les plus forts passant de 9 km le 30 à 41 km le 02.

1 an après le cyclone DUMILE, BEJISA frappe plus fort en abordant l’île de la Réunion par le Nord-Ouest et l’Ouest. Cette approche finale est inhabituelle, les cyclones traditionnels venant du Nord-Est du département. La circonscription de St Paul a été la plus exposée aux conditions cycloniques puisque le mur de l’œil a effleuré la côte Nord- Ouest le 02 vers 11:30 UTC. Les effets auraient été catastrophiques si ce mur de l’œil avait touché directement l’île car lors de son passage au plus près des côtes Réunionnaises, BEJISA avait la même intensité que le cyclone FIRINGA

L’île de la Réunion n’avait pas connu de telles conditions depuis l’épisode DINA en 2002 (sachant que les effets restent néanmoins moins forts que DINA)

Votre experience avec BEJISA

Vous avez vécu BEJISA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message