BELNA  Cyclone tropical, saison 2019/2020

Le système BELNA a été baptisé le 05.12.2019 à 18 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 176 km/h avec des rafales à 218 km/h.
Cinq îles ont été impactées par ce météore.


Le 09 décembre 2019 à 15:30 UTC. L'oeil de BELNA est maintenant bien net sur l'imagerie satellite alors que le cyclone touche terre entre le Cap Saint-André et Soalala. Source : Image et analyse par Météo-France

Les différents stades atteints par BELNA

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
02.12.2019 à 06 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
04.12.2019 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
05.12.2019 à 00 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
05.12.2019 à 18 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
06.12.2019 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
07.12.2019 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression sur terre
10.12.2019 à 00 UTC
L'intensité diminue

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par BELNA, le 07 décembre 2019 à 15 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 5,5-/8,0
Intensité sur la classification Australienne 3/5
Pression estimée au centre 960 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 157 Km/h, 85 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 176 Km/h, 95 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 185 Km/h, 100 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 176 Km/h, 95 Kt
Rafales 218 Km/h, 118 Kt

 

Influence sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Seychelles Sur l'atoll de Cosmoledo, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 07.12.2019 à 06 UTC -
L'île Astove (Seychelles) 40 km à l'Ouest, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 07.12.2019 à 09 UTC - Pas de détail
Les Glorieuses 65 km à l'Ouest, au stade de cyclone tropical (stable) 07.12.2019 à 22 UTC - Pas de détail
Les Comores et Mayotte 120 km à l' Est, au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 08.12.2019 à 15 UTC Rouge
Madagascar Sur la côte Ouest, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 09.12.2019 à 15:30 UTC Rouge (maximale)

Les dégâts à Madagascar

Animations d'images satellites de BELNA

Animation du 06 au 10 déc. 2019 : fichier GIF - poids 39,5 Mo
Animation du 05 au 10 déc.2019 : fichier GIF - poids 27 Mo

(En haut) Animation d'images satellites du cyclone BELNA sur la zone Nord du Canal du Mozambique, du 06 au 10 déc. 2019 (272 images),
source : Images EUMETSAT de METEO-FRANCE. (En bas) Animation d'images satellites du cyclone BELNA, du 05 au 10 déc. 2019 (233 images), source : images EUMETSAT de Kachelmannwetter, montage Firinga le Site.

BELNA vu par l'imagerie micro-ondes

Images micro-ondes qui scannent le coeur du phénomène, du 04 au 10 décembre 2019.

Par cette animation on constate que BELNA était déjà un cyclone bien formé, avec un mur complet et une convection intense le 07 décembre alors qu'il transitait à proximité de l'atoll Cosmoledo et de l'île Astove (Seychelles). Puis durant la journée du 08 décembre, une désorganisation dans la convection interne. A l'approche finale des côtes Nord-Ouest de Madagascar, BELNA s'intensifie à nouveau et ce jusqu'à l'atterrissage. En effet les images du 09 décembre à 14:04 UTC et 15:22 UTC mettent en évidence une profonde convection et un oeil circulaire.
Credit: NRL / NAVY

Conclusion

Comme le présageaient à long terme les modèles de prévisions météorologiques, l'activité cyclonique, et donc le début de la saison cyclonique 2019/2020, dans le Sud-Ouest de l'océan Indien, allait être lancée au début de ce mois de décembre. En effet, une large zone de basse pression s'étend entre les Seychelles et l'archipel des Chagos. Le premier système qui émerge est 02S au Nord-Est de Madagascar le 02 décembre et le jour suivant 03S se développe au centre du bassin.

Le 05 décembre 2019, bien que la dépression 02S soit mieux organisée et que l'environnement soit propice à l'intensification, le champ de vent reste allongé. A 18 UTC, le stade de tempête tropicale modérée est atteint, il est ainsi nommé BELNA. A noter que 03S, qui s'est plus rapidement organisé, a été nommé AMBALI le même jour mais 12h auparavant.

Le 06 décembre à 00 UTC, BELNA a poursuivi son intensification pour atteindre le stade de forte tempête tropicale. À peu près au même moment, un oeil masqué par les nuages (en imagerie classique) est brièvement apparu (en imagerie micro-ondes). En raison d'un renforcement d'une zone de haute pression de moyenne troposphère à l'Est et par un col barométrique qui approche au niveau des latitudes tempérées, BELNA qui dérivait depuis sa cyclogenèse vers Ouest-Sud-Ouest, débute un infléchissement de sa trajectoire vers le Sud-Ouest. L'intensité a stagné à 65-70 kt / 1 min le reste de cette journée.

Le 07 décembre, BELNA entame une nouvelle phase d'intensification. En effet, à 06 UTC le stade de cyclone tropical est franchi (à 75 kt / 1 min). Cela se répercute en imagerie satellitaire avec l'apparition d'un oeil d'un diamètre de 9 à 19 km. Au même moment, BELNA passe sur l'atoll Cosmoledo (Seychelles) et 3h plus tard à 40 km de la côte Ouest de l'île Astove (Seychelles). Un premier pic d'intensité est atteint vers 15 UTC à 95 kt / 1min.

Le 08 décembre, en peu de temps, la petite structure du cyclone s'est considérablement désorganisée, causée à la fois par la présence d'un air sec dans les niveaux moyens de la troposphère, mais également par le cisaillement du vent de secteur Nord. Tout le long de cette journée l'oeil n'est plus visible sur les images satellites. L'intensité passe de 90 kt à 00 UTC à 80 kt à 18 UTC. C'est durant cette journée que BELNA s'approche des côtes Est de Mayotte. L'île est placée en alerte rouge durant 07h. Finalement à 15 UTC, le cyclone transite à 120 km des côtes Est. L'île a été épargnée par le météore.

Le 09 décembre, une phase d'intensification soutenue débute vers 09 UTC alors que BELNA se dirige droit sur la côte Ouest de Madagascar. Un oeil devient apparent. Dans son bulletin de 18 UTC, l'agence Météo-France précise que «BELNA a connu une phase d'intensification spectaculaire à l'approche des côtes Malgaches. A partir de 13 UTC, un oeil très bien défini est apparu sur l'imagerie visible et infrarouge atteignant sa meilleure définition vers 14 UTC, juste avant d'aborder la côte. Les micro-ondes de la fin de journée témoignent de la consolidation rapide du coeur central. Les estimations Dvorak brutes sont ponctuellement montées à 6.1 mais le DT moyen sur 3h est quasiment à 5.5 au moment du landfall vers 15 :30 UTC» L'atterrissage a lieu près de la ville de Soalala. BELNA atteint son 2ème pic d'intensité, les vents du cyclone à ce moment-là sont estimés à 95 kt / 1 min (soit 175 km/h accompagnées de rafales à 220 km/h) à la limite du stade de cyclone tropical intense. Sur les terres Malgaches, BELNA, qui a touché de plein fouet la région de Boeny, se dirige ensuite vers la région Mélaky tout en s'affaiblissant rapidement.

Le 10 décembre, les vents de BELNA sont tombés sous le seuil des 40 kt. BELNA se dirige désormais vers le Sud-Est au-dessus de Madagascar et la convection profonde associée à l'ex cyclone se dissipe le 11 décembre au-dessus de la région Haute Matsiatra.

L'impact de BELNA à l'Ouest de Madagascar a causé le décès de 4 personnes (d'après les autorités officielles). Les régions de BOENY et MELAKY ont été les plus durement touchées. Les mêmes régions avaient été touchées le 12 décembre 1983, il y a 36 ans quasiment jour pour jour, par le cyclone ANDRY.

Votre expérience avec BELNA

Vous avez vécu BELNA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message