CELESTINA  Forte tempête tropicale, saison 1984/1985

Le système CELESTINA a été baptisé le 12.01.1985 à 12 UTC, il a atteint le stade de Forte tempête tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 120 km/h avec des rafales à 148 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.


Celestina, le 16 janvier 1985 à 21:46 UTC. Source : Image Noaa 9, provenant de NOAA - NCDC

Les différents stades atteints par CELESTINA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
10.01.1985 à 06 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
10.01.1985 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
11.01.1985 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
12.01.1985 à 00 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
12.01.1985 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
14.01.1985 à 12 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
15.01.1985 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
18.01.1985 à 00 UTC
L'intensité diminue
Dépression tropicale
18.01.1985 à 12 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
19.01.1985 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression extra-tropicale
20.01.1985 à 12 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par CELESTINA, le 13 janvier 1985 à 12 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 4,0/8,0
Intensité sur la classification Australienne 2/5
Pression estimée au centre 976 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 93 Km/h, 50 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 111 Km/h, 60 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 120 Km/h, 65 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 120 Km/h, 65 Kt
Rafales 148 Km/h, 80 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Tromelin 155 km au Sud-Est, au stade de forte tempête tropicale (s'affaiblissant) 13.01.1985 à 22 UTC Aucune Pas de détail
Réunion 15 km au Sud-Sud-Est, au stade de forte tempête tropicale (stable) 17.01.1985 à 17 UTC Alerte n°2 (orange)
 

Votre experience avec CELESTINA

Vous avez vécu CELESTINA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message




Le 27-09 à 13:32 matelot2b jannin nous a raconté,


EV1 JANNIN
JOURNAL DE BORD ALBATROS 1985 - Sur la route de Kerguelen

Vendredi 18 janvier.

Le chien s’est fait renverser par une voiture. Il est tombé à l’eau. Bignon a plongé pour le repêcher. Patte avant droite cassée. Embarquons le photographe animalier Fatras pour la mission. Appareillage à 17 h. Vent et houle dès la sortie des passes. Quart de 18 à 20. Devant la maison à 19h30. Vu la lumière du jardin et de la véranda. Donné 3 coups de sirène et allumé le projecteur de glace. Passé une nuit assez fatigante. Le cyclone Celestina ayant décidé de faire demi-tour et nous de toujours descendre vers le sud, la rencontre eu lieu en milieu de nuit et fut assez mouvementée.

Samedi 19.

Quart de 8 à 12. Gros temps. Mer très forte, vent 35 nœuds établis, pluie violente. Le temps ne s’améliore pas en cours de journée. Roulis dépassant souvent 30°. Presque le temps de Ker. Essayé de dormir l’après-midi pour compenser la mauvaise nuit. Très difficile quart de 20 à 24. Grains très violents, beaucoup de vent, de pluie et d’éclairs. Mer très forte.

Dimanche 20.

Nuit aussi fatigante que la précédente. Au lever une timide apparition du soleil. La mer est un peu tombée. Cependant nous avons l’impression d’entrainer Célestina derrière nous. Qart de 12 à 15. L’amélioration du temps se poursuit lentement.

Lundi 21.

Quart de minuit à 4. Le temps s’est très nettement radouci. Le vent est tombé à 30 nœuds et la mer ne dépasse pas 3,5 mètres. Ce matin mis en ordre mes cours du CNEC de façon à pouvoir enfin commencer à travailler. Temps gris et brumeux. Quart de 15 à 18. Le temps se stabilise au gris. Pas vu un vrai rayon de soleil depuis l’appareillage.

Mardi 22.

Quart de 4 à 8. Le temps a rebasculé au mauvais. Vent 35 nœuds, creux 5 mètres. Célestina faisant une percée vers le sud, nous restons en permanence dans sa zone d’influence. Quart de 18 à 20. On se cramponne. C’est la première fois que nous avons un temps aussi mauvais dès le départ de La Réunion.


matelot2b jannin