DINEO  Cyclone tropical, saison 2016/2017

Le système DINEO a été baptisé le 13.02.2017 à 12 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent soutenu en mer a atteint 157 km/h avec des rafales à 195 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.


Le 15 février 2017 à 11:45 UTC. Depuis peu le stade cyclonique est atteint. On constate que la convection présente un bel enroulement. L’œil est bien visible sur les images satellite, il est à ce stade irrégulier, déchiqueté. Dans le mur de l’œil, les vents en mer sont estimés à 75 kt soit 139 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 172 km/h. L’œil est positionné à 115 km des côtes Mozambicaines. Source :

Les différents stades atteints par DINEO

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
11.02.2017 à 18 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
12.02.2017 à 12 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
13.02.2017 à 00 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
13.02.2017 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
14.02.2017 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
15.02.2017 à 12 UTC
L'intensité augmente
Dépression sur terre
15.02.2017 à 16:30 UTC
L'intensité diminue
Dépression se dissipant
17.02.2017 à 06 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par DINEO, le 15 février 2017 à 16:30 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 4,5+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 3/5
Pression estimée au centre 955 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 139 Km/h, 75 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 157 Km/h, 85 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 139 Km/h, 75 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 157 Km/h, 85 Kt
Rafales 195 Km/h, 105 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Europa 95 km au Nord-Ouest, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 13.02.2017 à 21 UTC - Pas de détail
Mozambique Sur terre, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 15.02.2017 à 16:30 UTC Maxi

Animation d'images satellite du cyclone DINEO


Animation d'images satellite du cyclone DINEO (26.5 Mo)


Animation d'images satellites EUMETSAT de Météo-France Réunion du 12 février à 19:30 UTC au 17 février 2017 à 07:15 UTC (141 images). Cette animation montre la phase d'intensification dans le Canal du Mozambique avant son impact sur les côtes Mozambicaines.

Le cyclone tropical DINEO vu par l’imagerie micro-onde.

Conclusion

Dans la même période que le cyclone CARLOS, une zone perturbée émerge dans le Sud du canal du Mozambique le 11 février.

Le 12 février en milieu d’après-midi, le stade de perturbation tropicale est atteint. Les images satellites montrent une bonne divergence d'altitude, et une activité convective forte sur la zone.

Le 13 février à 00 UTC, le stade de dépression tropicale est atteint, le système qui est de petite taille continue de s’organiser graduellement est devient tempête tropicale à 06 UTC. DINEO profite d'une bonne divergence d'altitude comme en témoignent les images vapeur d’eau et d’une convergence côté équatorial fournie par le flux de mousson.
En l'absence de flux directeur bien défini, DINEO se déplace très lentement.
A noter que le système présente encore pour le moment une forte dissymétrie, les vents les plus forts se localisent dans le demi-cercle Est comme l’indique la passe ASCAT de 19h34 UTC.

Le 14 février, le stade de forte tempête est atteint à 06 UTC (60 kt), la signature satellite présente une belle configuration en bande incurvée à plus d'un degré.
Le système se déplace toujours très lentement en direction de l'Ouest.
L’intensité n’évoluera guère sur la suite de cette journée, en effet sur l’image micro-onde de 11h59 UTC montre qu'un filet d'air sec, issu de l’environnement sec externe Ouest et Sud, a réussi à s'incruster au sein du cœur de DINEO (venant à ce moment-là, empêcher la construction du mur Sud).
DINEO commence un déplacement plus rapide en direction de l'Ouest-Sud-Ouest / Sud-Ouest sur la bordure Nord-Ouest d'une dorsale de moyenne troposphère (située au Sud-Est de la tempête).
DINEO se dirige inévitablement vers les côtes du Mozambique.

Le 15 février, la contrainte décrite ci-dessus s’est effacée, permettant à l'activité convective de nettement se renforcer, avec des sommets très froids (température de brillance IR inférieure à -90°c) dans le quadrant Sud-Est, au sein d'une bande incurvée se construisant.
En tout début de journée, on peut constater un point chaud proche du centre.
À 12 UTC, DINEO présente une configuration en bandes spiralées, cette bande de convection s'enroule autour du centre, le stade cyclonique est atteint (75 kt).
La phase d’intensification se poursuit, le cyclone bénéficiant d'un environnement en altitude toujours favorable (peu de cisaillement (7,1 kt à 12 UTC CIMSS), une bonne divergence d'altitude) et d’une température dans le canal très chaude sur une grande profondeur.

Avec le renforcement d'une dorsale sur l’Afrique du Sud, la trajectoire du météore prend une orientation Ouest-Nord-Ouest jusqu’au landfall.
En effet ce dernier a eu lieu vers 16h30 UTC à un peu moins de 60 km au Nord d'Inhambane. Le cyclone a continué à s’intensifier durant cette période où l’intensité à l’impact est estimée à 85 kt sur 1 min.


La région d’Inhamne n’avait pas vu un cyclone frapper directement ses côtes depuis 1984 avec le système DOMOINA.
Le bilan est très lourd avec 260 victimes, ½ million de personnes affectées, $117 million de dégâts, des inondations destructrices au Botswana. Un mois après le cyclone, une épidémie de choléra au Mozambique et au Malawi a infecté plus de 1 200 personnes.

Votre experience avec DINEO

Vous avez vécu DINEO, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message