DUMAZILE  Cyclone tropical, saison 2017/2018

Le système DUMAZILE a été baptisé le 03.03.2018 à 00 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent soutenu en mer a atteint 176 km/h avec des rafales à 218 km/h.
Quatre îles ont été touchées par ce système.


Le 05 mars 2018 à 09:30 UTC. Très belle image de METEOSAT-8 éditée par Météo-France. Le pic d’intensité est atteint, à la limite du cyclone tropical intense. L’œil d’une vingtaine de kilomètres a gagné en définition durant les dernières heures, mais une faiblesse dans la structure interne côté Nord est révélée par les images micro-ondes. Fort heureusement, DUMAZILE circule à bonne distance entre Madagascar et La Réunion, à ce moment l’œil est positionné à 310 km des côtes Est Malgaches, et à 405 km des côtes Ouest Réunionnaises. Dans le mur de l’œil, les vents en mer sont estimés à 95 kt soit 176 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 218 km/h. Les vents de force tempête s'étendent en moyenne jusqu'à 220 km autour du centre, et les vents de force cyclonique jusqu'à 75 km. Source : Image METEOSAT-8 by Météo-France

Les différents stades atteints par DUMAZILE

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
01.03.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
02.03.2018 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
02.03.2018 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
03.03.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
03.03.2018 à 21 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
04.03.2018 à 09 UTC
L'intensité augmente
Dépression post-tropicale
06.03.2018 à 21 UTC
L'intensité diminue
Dépression se dissipant
10.03.2018 à 00 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par DUMAZILE, le 05 mars 2018 à 09 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 5,0+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 3/5
Pression estimée au centre 958 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 157 Km/h, 85 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 176 Km/h, 95 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 195 Km/h, 105 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 176 Km/h, 95 Kt
Rafales 218 Km/h, 118 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Tromelin 160 km au Nord-Ouest, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 03.03.2018 à 04 UTC - Pas de détail
Madagascar 140 km à l' Est, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 04.03.2018 à 15 UTC Alerte jaune
Réunion 350 km au Sud-Ouest, au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 06.03.2018 à 02 UTC Pré-alerte cyclonique
Maurice 565 km au Sud-Ouest, au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 06.03.2018 à 04 UTC Avis de fortes pluies, vents forts, fortes houles

Animations d'images satellites de DUMAZILE

Animation du 03 au 05 mars : fichier GIF - poids 40 Mo
Animation du 02 au 06 mars : fichier GIF - poids 27 Mo

(En haut) Animation d'images satellites du cyclone DUMAZILE, du 03 mars à 01:45 UTC au 05 mars à 20:00 UTC,
source : images EUMETSAT by Météo-France Réunion. (En bas) Animation uniquement dans le canal du visible du 02 mars à 02:30 UTC au 06 mars à 14:45 UTC, source : images EUMETSAT by Kachelmannwetter, montage Firinga le Site.

Animation d'images radar

Animation du 02 au 07 mars : fichier GIF - poids 17 Mo

Animation d'images radar durant l'épisode DUMAZILE, du 02 mars à 00h01 au 07 mars à 08h16 (heure locale),
source : images radar de Météo-France Réunion, montage Firinga le Site.

Structure interne de DUMAZILE du 04 au 06 mars (micro-ondes)


La mosaïque ci-dessus micro-ondes révèlent la structure interne de DUMAZILE. Ces images indiquent que le pic d’intensité a eu lieu le 05 mars vers 09 UTC. L’œil a un diamètre d'une vingtaine de kilomètres.

On constate cependant durant la journée du 05 mars, une asymétrie avec une faiblesse dans la structure interne côté Nord. Cela est dû à une contrainte en altitude. Cette dégradation s'est accélérée au fil du temps avec un centre complétement exposé. Le classement au stade de cyclone tropical intense par l'agence Américaine le 05 mars en début de journée est discutable en observant ces images.

Montage photo


Ce montage d’images, du cyclone DUMAZILE met en évidence sa trajectoire parabolique mais également sa phase d’intensification et son déclin. On constate également que toute la zone a été sous l’influence des nuages périphériques du météore. L’apparition de l’œil sur ces images satellite a été également éphémère.

Conclusion

Le futur système est apparu au sein du talweg de mousson à l’Ouest du bassin cyclonique, entre Agaléga et de l’îlot Tromelin.

Le suivi débute le 01 mars, le minimum dépressionnaire bénéficie d’un environnement favorable pour se développer.

Le stade de perturbation tropicale est atteint le 02 mars à 06 UTC, et le stade de dépression tropicale 6 heures plus tard. Sur les images satellites on constate une belle envergure de la masse nuageuse côté Nord, favorisée par le flux de mousson. Une bande incurvée apparaît durant cette journée avec les sommets des cumulonimbus très froids.

Le 03 mars à 00 UTC, le service météorologique de Madagascar baptise ce système DUMAZILE, le stade de tempête tropicale modérée à 40 kt est atteint. Durant cette journée, l’intensité de DUMAZILE va stagner au stade de tempête tropicale modérée (à 40 – 45 kt). 
On peut observer en début de journée le magnifique bal des cirrus qui témoigne que la divergence est remarquable sur la face Nord et Sud de DUMAZILE.
De 06 :30 à 10 :30 UTC, grâce à l’animation des images satellites dans le canal du visible, on remarque clairement que le centre est exposé en marge Ouest de la convection. Alors que les données du vent en altitude sont favorables, cette gêne est dûe à une poche d’air sec se trouvant dans le quadrant Ouest de la tempête.
La convection reprend de plus belle et devient très forte en fin de journée, l’intensification reprend. Le stade de forte tempête à 55 kt est atteint à 21 UTC.

Le 04 mars, DUMAZILE oriente sa trajectoire vers le SSO à une vitesse moyenne de 17,5 km/h, sous l’influence d’une dorsale de moyenne troposphère en construction à l’Est.
La masse nuageuse sur les images satellites traditionnelles devient de plus en plus symétrique. A 09 UTC, le stade cyclonique à 75 kt est atteint. L’œil qui apparaît déchiqueté est en construction.
En fin de journée l’œil apparu vers 10 UTC a été remplacé à 12 :30 UTC par une bande incurvée qui s’est rapidement enroulée tout en restant associée à des sommets nuageux très froids. L’intensité reste stable à 75 kt.

Le 05 mars, le cyclone DUMAZILE oriente sa trajectoire comme prévu vers le Sud puis le Sud-Est, contournant une dorsale de moyenne troposphère par l’Ouest.
Bénéficiant d’un très bon environnement avec un faible cisaillement en altitude, d’une excellente divergence, et d’un bon contenu océanique, le météore va poursuivre son intensification et atteindre ainsi vers 09 UTC son pic d’intensité à 95 kt, à la limite du cyclone tropical intense. L’œil est maintenant fixe sur les images satellites, mais manque en définition ; il est toujours plus ou moins allongé et déchiqueté. La structure interne est encore asymétrique sur les images micro-ondes et manque de consolidation. Sur ces faits, cela ne nous permet pas d’analyser DUMAZILE en cyclone tropical intense à 100 kt. A noter que l’agence Américaine JTWC a classé le météore « cyclone intense » du 05 mars à 06 UTC au 06 mars à 00 UTC (pendant 18h) avec un pic à 105 kt le 05 à 12 UTC. Une différence d’intensité de 10 kt par rapport à celle du CMRS Météo-France à 95 kt.

Le 06 mars, l’augmentation du vent de plus en plus fort en altitude d'ONO, se matérialise sur l’imagerie satellitaire. Le météore s’affaiblit. Le centre est à nouveau noyé dans la masse nuageuse et la configuration nuageuse est cisaillée à la mi-journée.
Le stade de cyclone tropical est remplacé par le stade de dépression post-tropicale à 21 UTC. Cette configuration cisaillée va perdurer jusqu’à la disparition du système le 10 mars où il sera repris par la circulation rapide des moyennes latitudes à l’avant d’un vaste talweg de moyenne troposphère.


La trajectoire de DUMAZILE de type parabolique a bien été appréhendée par les différents modèles de prévisions météorologiques, le faisant passer ainsi dans un couloir entre Madagascar et l’île de la Réunion. L’indice de prévision de la trajectoire a été fiable. En aucun cas, sa masse nuageuse centrale n’a touché terre, par contre par l’étendue de sa masse nuageuse périphérique toute la zone a été copieusement arrosée. Madagascar et La Réunion ont été les 2 îles les plus exposés aux pluies diluviennes.

Concernant l’intensité, malgré les paramètres environnementaux qui ont été très favorables à une forte intensification (estimée initialement à 110-120 kt), l’intensité réelle est restée contenue (95 kt pour le CMRS de MF et 105 kt pour le JTWC).
Le processus d’intensification dans un premier temps a été retardé par une poche d’air sec au cœur du DUMAZILE, puis dans un deuxième temps inhibé vraisemblablement par l’interaction avec les hauts plateaux de Madagascar où la consolidation de sa structure interne n’a pu s’achever.

Votre experience avec DUMAZILE

Vous avez vécu DUMAZILE, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message