Forte tempête tropicale

🌀 Le système ELIAKIM a été baptisé le 15.03.2018 à 02 UTC, il a atteint le stade de Forte tempête tropicale.

🌀 Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 130 km/h avec des rafales à 161 km/h.

🌀 Trois terres ont été impactées par ce météore.

Le 15 mars 2018 à 12 UTC. Le Nord-Est de Madagascar touché par ELIAKIM. Le centre de la forte tempête tropicale ELIAKIM se trouve à 430 km à l'Est de la ville d' Antalaha sur la pointe nord de Madagascar. Ses vents moyennés sur 1 minute atteignent pour le moment 55 kt soit 102 km/h, un renforcement est envisagé par le Centre Météorologique Régional Spécialisé de La Réunion. Avec un déplacement qui se fait vers l'ouest-sud-ouest à 19 km/h, des intempéries (vents supérieurs à 100 km/h et fortes pluies) sont donc attendues dans les prochaines heures, principalement sur la péninsule de Masoala et l'île Ste Marie.
Source : Image METEOSAT-8 / Météo-France, et informations créées à partir de données de Météo-France

Les différents stades atteints par ELIAKIM

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
13.03.2018 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
14.03.2018 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
14.03.2018 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
14.03.2018 à 18 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
15.03.2018 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression sur terre
17.03.2018 à 00 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
17.03.2018 à 18 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
19.03.2018 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
20.03.2018 à 00 UTC
L'intensité diminue
Dépression post-tropicale
20.03.2018 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression extra-tropicale
22.03.2018 à 12 UTC
L'intensité diminue

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par ELIAKIM, le 16 mars 2018 à 12 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 4,0+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 2/5
Pression estimée au centre 980 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 111 Km/h, 60 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 130 Km/h, 70 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 120 Km/h, 65 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 130 Km/h, 70 Kt
Rafales 161 Km/h, 87 Kt

 

Influence sur les terres

Terres
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Tromelin 120 km au NNO, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 15.03.2018 à 05 UTC - Pas de détail
Madagascar Sur la côte NE, au stade de forte tempête tropicale (s'intensifiant) 16.03.2018 à 09 UTC Alerte rouge (côtes Nord et Est)
Réunion 545 km à l'Ouest, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 19.03.2018 à 12 UTC Vigilance forte houle (côte Nord)

Animations d'images satellites de ELIAKIM

Animation du 14 au 19 mars 2018 : fichier GIF - poids 29,2 Mo
Animation du 14 et 19 mars 2018 : fichier GIF - poids 38,9 Mo

(En haut) Animation d'images satellites de la forte tempête ELIAKIM, uniquement des images dans le canal du visible (en journée) du 14 au 19 mars 2018 (291 images),
source : images EUMETSAT de Kachelmannwetter. (En bas) Animation d'images satellites du 14 au 19 mars 2018 (306 images), source : EUMETSAT de Météo-France Réunion, montage Firinga le Site.

NASA's IMERG Found Heavy Rainfall from Tropical Cyclone Eliakim

Cliquez-ici pour visualiser l'animation

Images and caption by Hal Pierce (SSAI/NASA GSFC),

Les dégâts à Madagascar (vidéos)

Vidéo 1          Vidéo 2

Forte Tempête Tropicale ELIAKIM à Madagascar

Conclusion

   14 mars, la configuration nuageuse est devenue plus symétrique. L'activité convective se concentre au sein de bandes périphériques loin du coeur du système, cette structure est caractéristique à la dépression de mousson. En effet les vents maximaux sont de 30kt/1 min et localement 35kt loin du centre dans le gradient Sud-Est.

Durant la journée du 14, une structure en bandes incurvées se dessine permettant de réaliser une analyse Dvorak, le stade de dépression tropicale (35kt/1 min) est atteint à 12 UTC et celui de tempête tropicale modérée (40kt/1 min) à 18 UTC.

   15 mars, l'activité convective continue de se renforcer et la structure en bandes incurvées se maintient.

Une bande de convection intense s'est enroulée autour du centre, faisant graduellement augmenter les estimations d'intensité Dvorak. Le système a donc été baptisé officiellement "Eliakim" qu'à 02 UTC par le service Météorologique national de Madagascar (l'analyse de l'intensité en temps réel avait été sous-estimée).
Le stade de forte tempête (55 kt/ 1 min) est atteint à 06 UTC.
Les observations au sol de l'ilot de Tromelin confirment l'intensité d'Eliakim, avec un vent moyen sur 1 min atteignant 50kt. Le coeur du système reste plutôt large.

   16 mars, la configuration nuageuse s'est nettement améliorée, avec à présent une activité convective tout autour du centre. Le coeur du système se retrouve noyé dans la masse. Grâce aux images micro-ondes, on peut constater une nette consolidation de la circulation interne notamment en basses couches. L'intensification se poursuit, alors que le mur occidental aborde la péninsule de Masoala. La tempête poursuit son intensification jusqu'au landfall.

Eliakim atterri sur la presqu'ile de Masaola à 09 UTC avec une intensité estimée à 70 kt/ 1min à la limite du cyclone tropical qui est de 75 kt/ 1 min. Sur les images satellites on constate un oeil déchiqueté assez large.

Après avoir traversé la presqu'ile de Masaola, Eliakim passe par la baie d'Antongil, puis retouche terre cette fois-ci sur la région Analanjirofo vers 17 UTC. La tempête est alors quasi-stationnaire sur cette région durant une douzaine d'heures. Les sommets nuageux se sont nettement réchauffés mais la structure interne du système a peu évolué.

   17 mars, Eliakim s'est très lentement déplacé dans les terres. La convection reste présente près du centre, mais avec une intensité désormais limitée et en atténuation. Le pseudo-oeil en bandes a disparu, signe que le système commence son affaiblissement. Par contre, l'activité orageuse des bandes périphériques reste bien active sur terre, mais également sur le Nord du canal du Mozambique et le long de la côte Est malgache.

A 06 UTC, Eliakim se déplace en direction du Sud parallèlement à la côte Est. Il ressort en mer à 13 UTC, à hauteur de l'île Ste-Marie. La tempête poursuit une trajectoire Sud tout en longeant la côte Est Malgache.

   18 mars, à 12 UTC, Eliakim s'éloigne progressivement des terres Malgaches en orientant sa trajectoire vers le Sud-Est. On constate à nouveau la circulation de basses couches et la reprise de la convection, qui se réorganise en bande incurvée.

   19 mars, l'activité convective s'est concentrée principalement au Sud-Ouest du centre, avec une circulation qui reste assez large. Ailleurs, notamment dans le demi-cercle Sud, les sommets nuageux se sont réchauffés en lien avec l'augmentation du cisaillement vertical de Nord-Ouest (20/25kt) qui croît.

   20 mars, la convection est désormais confinée dans le demi-cercle Sud par un fort cisaillement de Nord-Ouest, à 35/40kt.

La circulation est désormais très allongée, signe que l'extra-tropicalisation d'ex-Eliakim est en cours.

   22 mars, ex-Eliakim est une dépression extra-tropicale et aura une fin de vie polaire.

Votre expérience avec ELIAKIM

Vous avez vécu ELIAKIM, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

Ajouter un message