EMERAUDE  Cyclone tropical intense, saison 2015/2016

Le système EMERAUDE a été baptisé le 16.03.2016 à 00 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.
Le vent soutenu en mer a atteint 232 km/h avec des rafales à 287 km/h.
Aucune île n'a été concernée par ce système.


Le 17 mars 2016 à 07:55 UTC. Magnifique image satellite NOAA colorisée en rose qui met parfaitement en valeur la structure très esthétique d’EMERAUDE. Un panache de cirrus est bien visible à la périphérie Nord, Ouest et Sud. Le pic d’intensité est atteint. En quelques heures l’intensification a été exponentielle. Dans le mur de l’œil d’un rayon de 17 km, les vents en mer sont estimés à 125 kt soit 232 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 287 km/h. La pression atmosphérique est estimée au centre à 946 mb. Les vents de force tempête sont très restreints, en effet ils s'étendent en moyenne jusqu'à 75 km autour du centre, et les vents de force cyclonique jusqu'à 40 km. Source : Image provenant de NOAA (NASA), corrected reflectance Terra / MODIS

Les différents stades atteints par EMERAUDE

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
14.03.2016 à 18 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
15.03.2016 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
15.03.2016 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
15.03.2016 à 18 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
16.03.2016 à 03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
16.03.2016 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
17.03.2016 à 03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
18.03.2016 à 00 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
18.03.2016 à 06 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
20.03.2016 à 18 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
21.03.2016 à 12 UTC
L'intensité diminue
Dépression se dissipant
23.03.2016 à 06 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par EMERAUDE, le 17 mars 2016 à 06 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 6,5/8,0
Intensité sur la classification Australienne 5/5
Pression estimée au centre 946 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 204 Km/h, 110 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 232 Km/h, 125 Kt
Rafales 287 Km/h, 155 Kt

 

 

Animations d'images satellites du cyclone intense EMERAUDE


Sur cette très belle animation GIF (Himawari-8 AHI Visible (0.64 µm) and Infrared Window (10.4 µm)), on ne peut qu'admirer l'évolution de l'oeil durant le 17 mars 2016 où Emeraude a atteint son pic d'intensité à 125 kt.

Le refroidissement de la température de surface de l’océan (SST) suite au passage d' EMERAUDE


Lorsque les vents forts d’un cyclone se déplacent sur l’océan, ils brassent la surface de l'océan et font ainsi remonter de l’eau beaucoup plus froide des profondeurs. Le résultat très net est que la SST de l’océan diminue de plusieurs degrés Celsius après le passage du cyclone.
On constate ci-dessus le « sillage froid » produit qui est caractéristique suite au déplacement lent et quasi-stationnaire d' EMERAUDE.

Conclusion

     C’est lors de la journée du 15 mars que le futur système débute son organisation. L’environnement direct du système est favorable à tous les niveaux. Il s’agit d’une perturbation de petite taille avec un diamètre de la première isobare fermée de seulement 300 km. Classé perturbation tropicale à 06 UTC, dépression tropicale à 12 UTC et le stade de tempête tropicale modérée est atteint à 18 UTC. Il faut cependant attendre le 16 mars à 00 UTC pour que ce système soit baptisé officiellement EMERAUDE.

     Durant la journée du 16 mars, EMERAUDE continue de s’intensifier. Le stade de forte tempête est atteint à 03 UTC et le stade cyclonique à 12 UTC avec des sommets nuageux très froids. Le météore se déplace lentement vers l’ONO à une vitesse très réduite, sous l’influence d’une dorsale subtropicale positionnée au Sud. En 2ème partie de journée EMERAUDE continue de se renforcer mais de façon plus progressive.

     Une 2ème phase d’intensification brutale se produit dès le 17 mars à 00 UTC. L’œil gagne d’heure en heure en définition au sein d’une masse nuageuse compacte et régulière. Le stade de cyclone tropical intense est atteint à 03 UTC.
      Quelques heures plus tard à 06 UTC, le pic d’intensité est atteint. L’imagerie satellitaire dans le canal du visible est impressionnante avec une belle bande de convection autour du CDO. L’œil a un diamètre de 20-25 km et la masse nuageuse a un diamètre moyen de 600 km. EMERAUDE a atteint la catégorie 4 avec des vents moyens sur une minute estimés à 125 nœuds par le JTWC et par le CMRS de Météo-France Réunion.
      Durant la journée du 17 mars, la masse nuageuse se réchauffe de manière importante, l’affaiblissement est en cours. Cela est dû au déplacement très lent d’EMERAUDE. En effet le cyclone intense a parcouru que 100 km en 24 h ce qui produit inévitablement à une baisse du potentiel océanique.

     L’affaiblissement est tout aussi rapide que l’intensification de la veille. En effet EMERAUDE est rétrogradé en cyclone tropical le 18 mars à 00 UTC et en forte tempête à 06 UTC.

     Durant les 60 heures suivantes, la convection d’EMERAUDE va fluctuer mais son intensité perdure au stade de forte tempête. Le météore se déplace toujours très lentement épuisant ainsi le potentiel énergétique et inhibant toute ré intensification. Le système se déplace vers l’ESE sous l’influence d’une dorsale proche équatoriale de moyenne troposphère.

      Le 21 mars, le cisaillement vertical de Nord-Est assez fort déstructure la configuration nuageuse d’EMERAUDE, elle se dissipera dans le domaine tropical 48 h plus tard.

      EMERAUDE a eu une intensification explosive et un affaiblissement tout aussi rapide. La trajectoire fut atypique avec plusieurs boucles et des périodes quasi-stationnaires. EMERAUDE a parcouru que 1480 km en 9 jours soit une vitesse de déplacement moyenne de 7 km/h. Aucune terre n’a été menacée par ce météore.

Votre experience avec EMERAUDE

Vous avez vécu EMERAUDE, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message