Les différents stades atteints par FARAJI

Stades atteints
Date de l'Ă©volution
Zone perturbée
04.02.2021 Ă  12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
04.02.2021 Ă  18 UTC
L'intensité augmente
DĂ©pression tropicale
05.02.2021 Ă  00 UTC
L'intensité augmente
TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
05.02.2021 Ă  09 UTC
L'intensité augmente
Forte tempĂȘte tropicale
06.02.2021 Ă  03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
06.02.2021 Ă  15 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
07.02.2020 Ă  03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical trĂšs intense
08.02.2021 Ă  15 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
09.02.2021 Ă  03 UTC
L'intensité diminue
Cyclone tropical
10.02.2021 Ă  00 UTC
L'intensité diminue
Forte tempĂȘte tropicale
12.02.2021 Ă  09 UTC
L'intensité diminue
TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
13.02.2021 Ă  00 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
13.02.2021 Ă  18 UTC
L'intensité diminue
DĂ©pression se dissipant
15.02.2021 Ă  18 UTC
L'intensité diminue

Evolution des vents du cyclone tropical TRES intense FARAJI.
Source : Météo France Réunion, mise en page par Firinga.com

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par FARAJI, le 08 février 2021 à 18 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 6,5-/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 927 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 259 Km/h, 140 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnĂ©e JTWC ) 259 Km/h, 140 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 259 Km/h, 140 Kt
Rafales 325 Km/h, 175 Kt

 

 

FARAJI vu par l'imagerie micro-ondes

 

Images micro-ondes qui scannent le coeur du phénomÚne, du 05 au 13 février 2021.

Les images micro-ondes permettent de voir plus finement la structure d'un phénomÚne cyclonique sous la couche de nuage d'altitude.
Ici on constate que le centre de FARAJI s'est rapidement matĂ©rialisĂ© par un oeil. L'intensification a Ă©tĂ© rapide mais pas exceptionnelle. L'oeil a Ă©tĂ© large dans un premier temps, puis il s'est rĂ©tractĂ© durant la journĂ©e du 08 fĂ©vrier, c'est ce jour oĂč le pic d'intensitĂ© a Ă©tĂ© atteint. Le 07 fĂ©vrier les sommets nuageux autour de l'oeil se sont rĂ©chauffĂ©s, avant de se refroidir intensĂ©ment le 08. Aucun remplacement du mur de l'oeil ne s'est opĂ©rĂ© durant son Ă©volution. MalgrĂ© l'impact d'un vent cisaillant dĂšs le 09, l'oeil de FARAJI rĂ©siste bien jusqu'en dĂ©but de journĂ©e du 12 fĂ©vrier.
Credit: NRL / NAVY

Superbe animation du 07 au 13 février 2021 par METEO-FRANCE

     Cliquez-ici


Source : METEO-FRANCE Océan Indien (via page FB), animation satellite MeteoSat 8 : Composition Colorée + InfraRouge renforcée centrée sur le systÚme.

Autres animations d'images satellites de FARAJI

  Animation du 05 au 13 fĂ©vrier 2021 : fichier GIF - poids 50 Mo
Animation du 06 au 09 fĂ©vrier 2021 : fichier GIF - poids 30 Mo  


(01) Animation d'images satellites du cyclone TRÈS intense FARAJI, qui a évolue au Nord-Est du bassin cyclonique, loin de toute terre habitée. Du 05 au 13 février 2021 (406 images),
source : Images EUMETSAT de METEO-FRANCE.
(02) Animation d'images satellites du cyclone TRÈS intense FARAJI, évolution de l'oeil du météore en IR couleur renforcée, du 06 au 09 février 2021 (279 images), source : images EUMETSAT de Kachelmannwetter, montage Firinga le Site.

(03) Animation d'images satellites du cyclone TRÈS intense FARAJI, du 05 au 09 février 2021 (104 images), source : Images Visible et Infrarouge de CIMSS.
(04) Animation d'images satellites du cyclone TRÈS intense FARAJI, évolution de l'oeil du météore dans le canal du visible (uniquement en journée), du 07 au 09 février 2021 (71 images), source : images INSAT3DR, montage Firinga le Site.

Conclusion

Le 04 février à 12 UTC, une circulation de surface bien définie se développe au Sud-Est de l'archipel des Chagos (11°S & 81°E).
Baignant dans un environnement modérément favorable, la cyclogenÚse ce jour-là était jugée modérée. Mais cette perturbation se développe de maniÚre inattendue et rapide en dépression tropicale 18 heures plus tard (35 kt).

Le 05 fĂ©vrier Ă  12 UTC, la dĂ©pression s'intensifie en tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e (45 kt). Elle est nommĂ©e FARAJI. On constate une belle bande de convection intense qui enveloppe le quadrant Ouest et Nord du systĂšme.
Sa trajectoire est orientée globalement vers le Sud-Sud-Ouest. Ce déplacement est complexe sous l'effet de courants directeurs opposés. Cela complique la prévision de la trajectoire.

Le 06 fĂ©vrier est la journĂ©e oĂč l'intensification s'emballe. En effet, Ă  03 UTC, FARAJI est une forte tempĂȘte tropicale (55 kt) et 12 heures plus tard le stade de cyclone tropical (75 kt) est confirmĂ©.
Sa structure centrale est bien définie en imagerie satellitaire traditionnelle ou en imagerie micro-ondes. Un point chaud était visible dÚs 08 UTC.

Le 07 fĂ©vrier Ă  03 UTC, le stade de cyclone intense (100 kt) est atteint. En 24h le systĂšme est passĂ© du stade forte tempĂȘte au stade cyclone intense. C'est le 1er cyclone tropical intense de cette saison. L'oeil d'un diamĂštre de 45 km est bien clair et bien dĂ©fini, il est entourĂ© d'une convection intense d'un rayon de 60 km.
Un premier pic d'intensité à 120 kt est atteint à 06 UTC. En cette journée la vitesse de déplacement de FARAJI a fortement ralenti.
Pendant les heures suivantes, FARAJI change de trajectoire pour s'orienter vers l'Est-Nord-Est, sous l'influence d'une dorsale équatoriale située au Nord du cyclone. Sur les images infrarouges, les sommets des nuages se réchauffent. Un léger affaiblissement est constaté, l'intensité redescend à 115 kt à 18 UTC.

Le 08 février, en gagnant de la vitesse de déplacement et en se dirigeant à nouveau sur une zone océanique au contenu énergétique trÚs élevé, FARAJI entame une nouvelle phase d'intensification.
A son apogée, la structure centrale du météore est impressionnante, elle est devenue plus compacte, solide, de type annulaire (cad trÚs symétrique (bien ronde), il y a peu ou pas de bandes périphériques ; ces systÚmes s'intensifient rapidement et s'affaiblissent plus lentement). L'oeil est bien chaud, il s'est par ailleurs rétracté (diamÚtre 25-30 km). La température au sommet des cumulonimbus s'est brutalement refroidie.
A 06 UTC, l'intensité est à nouveau à 120 kt et 9 heures plus tard FARAJI devient un cyclone tropical TRÈS intense ! Le pic d'intensité est atteint à 18 UTC, les vents moyens sur 1 minute sont alors estimés à 140 kt, équivalent à un cyclone de catégorie 5 sur l'échelle Saffir-Simpson. Le rayon des vents maximaux s'étale sur 19 km.

Le 09 février, FARAJI commence à s'affaiblir en raison d'un cisaillement modéré de moyenne troposphÚre. L'oeil disparait en imagerie classique, recouvert par les nuages d'altitude. A 06 UTC, l'intensité estimée redescend à 125 kt, puis 115 kt à 12 UTC et finalement à 100 kt à 18 UTC.

Le 10 février, FARAJI plonge vers le Sud (sur la face Sud de la dorsale équatoriale située à son Nord-Est). Le météore est rétrogradé en cyclone tropical à 95 kt. Cette intensité reste stable sur cette journée, bien que les conditions environnementales soit modestement favorables.

Le 11 février
, FARAJI résiste, l'oeil réapparait, l'intensité est stable à 90-95 kt soit au stade d'un cyclone tropical mature.

Le 12 fĂ©vrier, le processus d'affaiblissement est lancĂ© sous l'effet combinĂ© du cisaillement de Nord-Ouest et de l'air sec. Il est ainsi rĂ©trogradĂ© en forte tempĂȘte tropicale Ă  09 UTC.

Le 13 fĂ©vrier, la structure nuageuse est caractĂ©ristique d'un systĂšme en souffrance liĂ© au cisaillement en altitude. A 00 UTC, FARAJI est rĂ©trogradĂ© en simple tempĂȘte tropicale. Et Ă  18 UTC, il s'agit d'une dĂ©pression rĂ©siduelle.

Dans les 2 jours qui suivent, FARAJI se dissipe dans la zone tropicale.


FARAJI a été un systÚme remarquable par son intensité atteinte. En effet, il décroche le titre
du cyclone le plus puissant évoluant durant le mois de février ! Il est resté au stade cyclonique pendant prÚs de 5 jours et demi (138 heures).
A noter que l'intensité du systÚme JANE en février 1970 était également estimée à 140 kt, mais il rÚgne une forte incertitude sur sa puissance réelle, car à cette époque les outils d'évaluation d'intensité étaient rudimentaires.

Votre expérience avec FARAJI

Vous avez vécu FARAJI, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaßtra sur cette page.

Ajouter un message