FRANK  Cyclone tropical intense, saison 2003/2004

Le système FRANK a été baptisé le 28.01.2004 à 06 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.
Le vent soutenu en mer a atteint 232 km/h avec des rafales à 287 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.


Frank observé par le satellite Aqua de la Nasa le 2 février 2004 - Le radiospectromètre MODIS du satellite Aqua a capturé cette image du cyclone tropical Frank s'enroulant au sud de l'océan indien le 2 février 2004. A ce moment, Frank soutenait des vents de 144 miles par heure (232 km/h) avec des pointes jusqu'à 278 hm/h. La tempête a pris une direction Sud-Est et n'a menacé aucune terre. Source : commentaires des images traduit de l'anglais. Textes originaux sur le site de la Nasa : Earth observatory, Natural Hazards

Les différents stades atteints par FRANK

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
26.01.2004 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
26.01.2004 à 12 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
27.01.2004 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
28.01.2004 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
28.01.2004 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
29.01.2004 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
30.01.2004 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
31.01.2004 à 18 UTC
L'intensité diminue
Cyclone tropical intense
01.02.2004 à 18 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
03.02.2004 à 06 UTC
L'intensité diminue
Cyclone tropical intense
04.02.2004 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
05.02.2004 à 06 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
06.02.2004 à 00 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
06.02.2004 à 12 UTC
L'intensité diminue
Dépression extra-tropicale
06.02.2004 à 18 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par FRANK, le 02 février 2004 à 12 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 6,5/8,0
Intensité sur la classification Australienne 5/5
Pression estimée au centre 920 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 185 Km/h, 100 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 213 Km/h, 115 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 232 Km/h, 125 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 232 Km/h, 125 Kt
Rafales 287 Km/h, 155 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Saint Brandon 245 km au Nord-Est, au stade de cyclone tropical intense (s'intensifiant) 30.01.2004 à 18 UTC Aucune Pas de détail
Réunion 865 km au Nord-Est, au stade de cyclone tropical intense (s'intensifiant) 30.01.2004 à 18 UTC Vigilance cyclonique (pendant 63h30) Pas de détail

Cycle de remplacement du mur de l’œil de FRANK vu par l’imagerie micro-onde et TRMM

FRANK effectue deux cycles de l’œil successifs.

Le cœur des cyclones de forte intensité reste rarement durablement stable et figé, étant souvent le siège de mutations internes associées à des cycles de remplacement de l’œil, au cours desquels l’œil initial est progressivement remplacé par un nouvel œil. FRANK n’a pas échappé à ce type d’évolution classique et, dans la foulée de son maximum d’intensité, il a même subi deux cycles de l’œil consécutifs.

Dans chacun des cas, l’imagerie micro-onde ou l’imagerie radar TRMM (quand sa fauchée réduite parvient à intercepter le cœur du cyclone) ont permis de bien appréhender les changements de structure du mur de l’œil interne et de l’anneau concentrique de convection externe. Le premier cycle de l’œil a ainsi abouti à la constitution d’un nouvel œil nettement plus large que l’œil initial. Le second cycle de l’œil a été lui interrompu avant terme, par suite de la ventilation excessive générée par l’irruption d’un flux de sud-est en altitude. Pénétrant jusqu’au cœur de la perturbation, avant dissipation complète de l’œil interne, celui-ci a, dans un premier temps simplement eu pour effet d’éroder la partie au vent de l’anneau de convection externe, mais son renforcement a ensuite provoqué le cisaillement brutal du système nuageux.
Analyse de METEO-FRANCE Réunion.

    


Structure à double œil, lors du second cycle de l’œil. Sur cette image dans le canal du visible on distingue clairement l’œil interne et l'anneau concentrique externe de la convection qui l'entoure complètement, cet œil secondaire ayant vocation à supplanter et à remplacer l’œil interne.

Analyse de METEO-FRANCE Réunion.

Conclusion

On 25 January three areas of convection were being monitored in the south Indian Ocean. This system formed from the farthest eastward disturbance, about 700 nm off the northeast coast of Madagascar. At 1200 UTC on the 27th, bulletins were started on Tropical Disturbance 07 with the 10-min avg MSW estimated at 25 kts, while located approximately 520 nm west-southwest of Diego Garcia and drifting slowly to the south-southeastward. At 0600 UTC on 28 January it strengthened to a tropical storm. Steered by a low to mid-level ridge to the south and east, Tropical Storm Frank began to trot towards the south at 8 kts. It attained hurricane strength by 1800 UTC as Frank began the first leg of a cyclonic loop that it would transcribe over the following two to three days. Further strengthening occurred with Frank becoming a 90-kt storm, but there was no further intensification during the 29th as the system slowly moved southwestward, curving onto a west-northwesterly track by the end of the day. The next day, strengthening had resumed and winds increased to a 115 kts, an intensity that was maintained through 31 January and the 1st day of February. Enhanced infrared satellite imagery at 31/1800 UTC showed a distinct 15-nm irregular eye.

Frank slowed and turned toward the south-southeast. A second intensification period began, culminating in a second peak of 115 kts (1-min avg) at 04/0600 UTC as it completed a hairpin turn, now moving slowly to the southwest. A gradual weakening set in, which would continue as the system tracked towards cooler SSTs and heavy shearing conditions. At 0600 UTC on 6 February Frank was barely at hurricane/cyclone strength. Frank began to accelerate toward the east-southeast as winds fell to tropical storm intensity. Deep convection surrounding the LLCC had all but dissipated and the remnant extratropical system joined up with a weak baroclinic boundary by 1200 UTC on 7 February.

Votre experience avec FRANK

Vous avez vécu FRANK, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message