GABEKILE  Cyclone tropical, saison 2019/2020

Le système GABEKILE a été baptisé le 15.02.2020 à 05 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical.
Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 148 km/h avec des rafales à 184 km/h.
Aucune île n'a été concernée par ce météore.


Le 15 février 2020 à 20:35 UTC. Source : Satellite AQUA par US NAVY

Les différents stades atteints par GABEKILE

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
13.02.2020 à 18 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
14.02.2020 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
15.02.2020 à 00 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
15.02.2020 à 03 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
15.02.2020 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
15.02.2020 à 21 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
16.02.2020 à 12 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
17.02.2020 à 12 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
18.02.2020 à 00 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
19.02.2020 à 00 UTC
L'intensité diminue

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par GABEKILE, le 16 février 2020 à 00 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 4,5/8,0
Intensité sur la classification Australienne 3/5
Pression estimée au centre 980 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 130 Km/h, 70 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 148 Km/h, 80 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 139 Km/h, 75 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 148 Km/h, 80 Kt
Rafales 184 Km/h, 99 Kt

 

 

Animations d'images satellites de GABEKILE

Animation du 14 au 18 fév. 2020 : fichier GIF - poids 41.2 Mo
Animation du 15 et 16 fév. 2020 : fichier GIF - poids 35.2 Mo

(En haut) Animation d'images satellites du cyclone GABEKILE, du 14 au 18 février 2020 (228 images),
source : Images EUMETSAT de METEO-FRANCE. (En bas) Animation d'images satellites du cyclone GABEKILE, du 15 et 16 février 2020 (152 images). Cette animation met en évidence la phase d'intensification durant la journée du 15 février 2020 et la phase de déclin le lendemain, source : images EUMETSAT de Kachelmannwetter, montage Firinga le Site.

GABEKILE vu par l'imagerie micro-ondes

Images micro-ondes qui scannent le coeur du phénomène, du 14 au 17 février 2020.

Cette animation met bien en évidence l'intensification durant la journée du 15 février. Un centre de basse couche est visible sur l'image du 15 février à 10:42 UTC. La configuration en image micro-ondes la plus intense sur cette séquence est celle du 15 février à 20:32 UTC. Puis la configuration nuageuse se dégrade progressivement. Durant la journée du 16 février, GABEKILE est victime d'une contrainte en altitude qui cisaille le météore.
Credit: NRL / NAVY

Conclusion

Le 09 février, l'agence Météo-France Réunion (MFR) estime qu'une circulation au sein du talweg de mousson devrait s'isoler au cours des jours suivants au Nord-Est du bassin cyclonique. En effet, ce système devrait entamer une phase d'intensification, sous l'impulsion d'une onde Mixte Rossby Gravité et d'une onde Rossby Equatoriale.

Cela se vérifie mais l'émergence de ce nouveau système est poussive !

4 jours plus tard, soit le 13 février à 18 UTC, MFR désigne le système naissant comme une zone perturbée. La présence d'une crête subtropicale à l'Est du système, l'oriente sur une trajectoire méridienne.

Durant la journée du 15 février, l'intensification va être soutenue. On assiste en effet sur les images satellites à une explosion de la convection. A 05 UTC, le système a été nommé GABEKILE par les services météorologiques Mauriciens. Mais le stade de tempête modérée (40 kt) est vraisemblablement franchi dès 03 UTC.
09h plus tard GABEKILE a été classée en forte tempête tropicale. La convection évolue vers un CDO où émerge un oeil. Dopée par des conditions environnementales favorables, GABEKILE s'est intensifiée en cyclone tropical (75 kt) durant cette même journée à 21 UTC. La structure nuageuse présente un petit oeil entouré d'une région nuageuse aux sommets très froids.

On estime que le pic d'intensité a eu lieu le 16 février vers 00 UTC. A ce moment là, les vents soutenus sur 1 min sont estimés en mer à 148 km/h (80 kt) avec des rafales à 185 km/h.
Après être passé de dépression tropicale à cyclone tropical en 18 heures, GABEKILE a maintenu cette dernière intensité pendant seulement une quinzaine heures.
En effet, quelques heures après son pic d'intensité, le sommet des nuages s'est réchauffé et le mur de l'oeil côté occidental s'est dégradé, entraînant logiquement une diminution de l'intensité du météore. A 12 UTC, GABEKILE est rétrogradé en forte tempête tropicale. L'oeil n'est plus visible sur les images satellites traditionnelles. L'effet inhibant se trouve en altitude avec un vent cisaillant de Nord-Ouest. De plus l'intrusion d'un air sec dans la circulation de la tempête augmente cet affaiblissement.

Le 17 et 18 février, le centre du système est positionné dans un col barométrique (une région avec de faibles courants directeurs) qui a eu pour conséquence un déplacement du système quasi-stationnaire.
MFR classe GABEKILE en dépression résiduelle le 18 février, et en dépression se comblant 24h plus tard. Le système se désintègre en zone tropicale le 24 février.

Votre expérience avec GABEKILE

Vous avez vécu GABEKILE, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message