Les différents stades atteints par HABANA

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
02.03.2021 à 18 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
03.03.2021 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
04.03.2021 à 00 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
04.03.2021 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
04.03.2021 à 18 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
05.03.2021 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
05.03.2021 à 09 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
07.03.2021 à 18 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
08.03.2021 à 18 UTC
L'intensité diminue
Cyclone tropical
09.03.2021 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
10.03.2021 à 03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
13.03.2021 à 06 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
13.03.2021 à 21 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
15.03.2021 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
15.03.2021 à 18 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
17.03.2021 à 00 UTC
L'intensité diminue

Evolution des vents du cyclone tropical intense HABANA.
Source : Météo France Réunion, mise en page par Firinga.com

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par HABANA, le 11 mars 2021 à 18 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 6,5+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 938 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 213 Km/h, 115 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 241 Km/h, 130 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 241 Km/h, 130 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 241 Km/h, 130 Kt
Rafales 295 Km/h, 159 Kt

 

 

Un nouvel oeil pour HABANA

   

Au cours des dernières 24h, un phénomène assez classique pour les cyclones de forte intensité, s'est produit au sein de HABANA: un cycle de remplacement du mur de l'oeil.

Des bandes pluvieuses périphériques circulant autour du mur de l'oeil initial, se sont graduellement consolidées pour former un anneau de pluie secondaire. Au fur et à mesure de cette consolidation, le mur initial se contracte et s'affaiblit jusqu'à disparaître. L'anneau de pluie secondaire devient alors le mur principal. A la suite de ce processus, l'oeil du cyclone devient en général un peu plus large comme on peut le voir sur les deux images satellites prises à 24h d'intervalle le 10 à 07h15 et le 11 à 07h15.

(Illustration: la séquence des 3 images présentes en-dessous, sont des images micro-ondes utiles aux prévisionnistes pour distinguer les parties très pluvieuses (en jaune et rouge). Le mur de l'oeil initial apparaît en cercle bleu foncé. Le mur secondaire apparaît d'abord en cercle pointillé orange, puis en trait plein. Sur l'image de droite, l'oeil initial a disparu et a été remplacé).

Credit: Image et Analyse de METEO-FRANCE Océan Indien

La difficile prévision d'intensité d' HABANA (l'analyse au 12 mars 2021 de MFR)

Depuis son baptême il y a 8 jours déjà, HABANA donne du fil à retordre aux prévisionnistes et aux modèles numériques, qui peinent à anticiper correctement l'évolution future de la force des vents qu'il génère. La petite taille du système le rend très sensible à la moindre variation de son environnement, ce qui se traduit par des changements d'intensité rapides et difficilement prévisibles. La survenue de cycles de remplacement du mur de l'oeil (cf post précédent) rajoute une couche de complexité...

L'infographie ci-dessus présente la situation du 12 mars 2021 à 16h locales Réunion. Nos prévisionnistes ont vu la partie Ouest de la convection intense d'HABANA se faire lentement grignoter au cours de l'après-midi... Après investigation, le modèle du centre européen simule bel et bien un cisaillement de vent aux niveaux moyens qui commence à gêner un peu HABANA en apportant de l'air sec relativement près de son coeur. Cela va-t-il durer ??

L'investigation de ces phénomènes à travers toutes les données disponibles (modèles, observations, satellite) constitue une part importante du métier de prévisionniste, une bonne compréhension de la situation étant essentielle pour établir ses prévisions.


Credit: Image et Analyse en temps réel de METEO-FRANCE Océan Indien, via leur page d'information FB.

Animations d'images satellites de HABANA

Animation du 04 au 15 mars 2021 : fichier GIF - poids 42,5 Mo
Animation du 05 au 12 mars 2021 : fichier GIF - poids 39 Mo

(En haut) Animation d'images satellites du cyclone intense HABANA sur la zone Nord-Est de l'Océan Indien, du 04 au 15 mars 2021 (218 images),
source : Images EUMETSAT de METEO-FRANCE. (En bas) Animation d'images satellites du cyclone HABANA, du 05 au 12 mars 2021 (322 images), source : images HIMAWARI IR, montage Firinga le Site.

Conclusion

Les points clefs de l'évolution du cyclone intense HABANA :


1)  Une intensification brutale du 04 au 05 mars, avec un gain d'intensité de 65 kt en 24.

2)  Une très mauvaise appréhension de l'intensité prévue par les différents modèles de prévisions météorologiques en début de suivi. Excessivement en deçà du scénario qui va se produire.

3)  Un premier pic d'intensité atteint le 05 mars à 18 UTC avec 125 kt. Catégorie 4. L'oeil a alors un diamètre d'une vingtaine de km. Le diamètre nuageux est relativement petit, moins de 300 km avec un CDO de seulement 100 km. Système dit midget.

4)  Puis un important affaiblissement pendant 42h du 07 au 08 mars, lié à une intrusion d'un air sec en moyenne troposphère dans le météore, couplé à une légère contrainte en altitude. Rétrogradé forte tempête pendant 12h.

5)  Le changement de cap dans la nuit du 08 au 09 mars, passant d'un cap ESE vers l'ONO.

6)  Le 09 mars, nouveau processus d'intensification avec un 2ème pic d'intensité atteint le 10 mars à 12 UTC avec 125 kt. Catégorie 4.

7)  Plusieurs ERC se sont produits durant l'existence d'HABANA. Le plus remarquable cycle de remplacement du mur de l'oeil, est celui du 10 et 11 mars (cf l'article plus haut intitulé « un nouvel oeil pour HABANA »). Affaiblissement temporaire. Apparition d'un nouvel oeil plus large et plus symétrique.

8)  La ré intensification du cyclone HABANA qui atteint son 3ème et dernier pic d'intensité le 11 mars à 18 UTC avec 130 kt. Catégorie 4. Rafales estimées à 295 km/h dans le mur de l'oeil. A la limite de la catégorie du cyclone tropical TRES intense !

9)  Le 11 mars, les caractéristiques d'un cyclone annulaire (structure compacte, très symétrique avec un oeil large d'une quarantaine de km). La masse nuageuse n'excédant pas les 500 km. Un CDO d'environ 150 km de diamètre.

10)  Affaiblissement définitif mais progressif à partir du 12 mars à 06 UTC, lié à une contrainte en altitude (vents cisaillants).

11)  La trajectoire particulière du cyclone lui a permis d'avoir une longévité importante de 14 jours.

12)  La durée de vie au stade cyclonique a été également très important avec 195 heures au compteur (plus de 8 jours), le plaçant ainsi à la 6ème place des systèmes de cette catégorie (classement sur 634 systèmes analysés en 2021). Incluant 132 heures au stade de cyclone intense.

Votre expérience avec HABANA

Vous avez vécu HABANA, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

Ajouter un message