Les différents stades atteints par HALIMA

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
20.03.2022 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
22.03.2022 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
22.03.2022 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
23.03.2022 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
24.03.2022 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
24.03.2022 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
25.03.2022 à 00 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
26.03.2022 à 03 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
26.03.2022 à 12 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
28.03.2022 à 18 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
01.04.2022 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
02.04.2022 à 18 UTC
L'intensité diminue

Graphique d'intensité de HALIMA.
Source : Météo France Réunion, mise en page par Firinga.com

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par HALIMA, le 25 mars 2022 à 12 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 6,0+/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 939 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 195 Km/h, 105 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 222 Km/h, 120 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 222 Km/h, 120 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 222 Km/h, 120 Kt
Rafales 280 Km/h, 151 Kt

 

 

Animation d'images satellite de HALIMA

Animation du 22 au 27 mars 2022, 198 images au format MP4




Animations du 25 mars 2022 lors de son pic d'intensité.
  Cliquez-ici     et     Cliquez-ici



Source : Images EUMETSAT Météosat - 8 / kachelmannwetter. Montage Firinga le Site.



HALIMA vu par l'imagerie micro-ondes

 

Images micro-ondes qui scannent le coeur du phénomène, du 23 au 30 mars 2022.


Les images micro-ondes permettent de voir plus finement la structure d'un phénomène cyclonique sous la couche de nuage d'altitude.
Ici on constate qu'au pic d'intensité de HALIMA le 25 mars, une structure robuste du coeur du système. L'oeil d'un faible de diamètre est parfaitement régulier et circulaire. De plus l'anneau convectif central est très solide et compact, avec une convection vigoureuse sur tout le pourtout du rayon de vents maximaux.
Puis dans la nuit du 25 au 26 mars l'affaiblissement est brutale, la convection s'effondre et l'oeil disparait. HALIMA va lutter contre les mauvaises conditions environnementales les 5 jours suivants pour rester au stade tempête.
Credit: NRL / NAVY

Conclusion

Les points clefs de l'évolution du cyclone tropical intense HALIMA :


1)   Le 20 mars, le Thalweg Proche Equatorial (TPE) libère une zone perturbée au Nord-Est du bassin cyclonique, loin des terres habitées.

2)   La première partie de vie du système se fait sur un déplacement globalement orienté vers l'OSO. Sur ce cap l'intensification est progressive ; Dépression tropicale le 22 mars à 18 UTC, tempête modérée 12h après et forte tempête le 24 mars à 00 UTC.

3)   Les évènements s'accélèrent lors de la journée du 24 mars. Le stade de cyclone tropical est atteint dès 12 UTC. Le système se déplace vers l'Ouest mais la vitesse de déplacement a fortement chuté par la présence de flux directeurs contradictoires. La configuration de la masse nuageuse est en amélioration au fil des heures, le centre est noyé dans la masse sur les images satellites conventionnelles, mais l'oeil de basse couche est très bien défini sur les images micro-ondes.

4)   Changement de cap vers le Sud qui s'opère le 25 mars. Ce nouveau cap est lié à l'influence d'une faiblesse dans la dorsale subtropicale en approche par le SSO.

5)   Le pic d'intensité est atteint durant la journée du 25 mars. HALIMA profite d'une très courte fenêtre où règnent des conditions environnementales excellentes. Faible cisaillement vertical, forte divergence d'altitude avec un canal d'évacuation côté polaire, une température élevée de la surface océanique. Ce pic d'intensité est atteint à 12 UTC avec des vents sur 1 min estimés à 120 kt soit la catégorie 4 sur l'échelle Saffir-Simpson.

6)   Affaiblissement brutal et non anticipé par les agences. Contre toute attente, en fin de journée du 25 mars puis durant la journée du 26 mars, l'affaiblissement du système est sans appel sur les images satellites et micro-ondes. Le CDO s'est nettement réchauffé, l'oeil a disparu. Les responsables sont le vent cisaillant de 30 kt et l'intrusion d'un air sec dans le demi-cercle NE d'HALIMA. Cette perte d'intensité est de 55 kt en 24h.

7)   HALIMA va réussir à maintenir un stade de tempête tropicale durant les 6 jours suivants. En effet le météore lutte entre les vents cisaillants oscillants et les intrusions d'air sec dans le coeur du système.

8)   Un système qui a été puissant en terme d'intensité, le plus puissant ex-aequo avec BATSIRAI et VERNON cette saison, mais dont le stade cyclonique n'a pas excédé 2 jours...

Votre expérience avec HALIMA

Vous avez vécu HALIMA, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

Ajouter un message