Cyclone tropical trĂšs intense

  • Le systĂšme HELLEN a Ă©tĂ© baptisĂ© le 29.03.2014 Ă  00 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical trĂšs intense.

  • Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 250 km/h avec des rafales Ă  310 km/h.

  • Quatre terres ont Ă©tĂ© impactĂ©es par ce mĂ©tĂ©ore.

  • Le 30 mars 2014 à 10:33 UTC. Très belle image que nous propose Raoul MAUJEAN et partagée par Patrick HOAREAU. La cĂŽte Ouest Malgache est proche. HELLEN continue de s'intensifier. Depuis le début de l'ère satellitaire (1965) il s'agit du cyclone le plus puissant ayant évolué dans le Canal du Mozambique. L'impact d'un cyclone dévastateur semble inévitable pour les Malgaches. La valeur Ci sur l'échelle de Dvorak continue de grimper, il est à 6,6. Dans le mur de l'oeil, les vents en mer sont estimés à 130 kt soit 241 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 300 km/h.
    Source : Image Noaa 19 HRPT, MS, provenant de Raoul MAUJEAN, by courtesy of Patrick HOAREAU

    Les différents stades atteints par HELLEN

    Stades atteints
    Date de l'Ă©volution
    Zone perturbée
    25.03.2014 Ă  12 UTC
    L'intensité augmente
    Perturbation tropicale
    27.03.2014 Ă  06 UTC
    L'intensité augmente
    DĂ©pression tropicale
    28.03.2014 Ă  18 UTC
    L'intensité augmente
    TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
    29.03.2014 Ă  00 UTC
    L'intensité augmente
    Forte tempĂȘte tropicale
    29.03.2014 Ă  15 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical
    29.03.2014 Ă  21 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical intense
    30.03.2014 Ă  03 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical trĂšs intense
    30.03.2014 Ă  15 UTC
    L'intensité augmente
    Cyclone tropical intense
    30.03.2014 Ă  21 UTC
    L'intensité diminue
    Cyclone tropical
    31.03.2014 Ă  06 UTC
    L'intensité diminue
    DĂ©pression sur terre
    31.03.2014 Ă  07 UTC
    L'intensité diminue
    DĂ©pression se dissipant
    01.04.2014 Ă  00 UTC
    L'intensité diminue

    Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

    Valeurs maximales atteintes par HELLEN, le 30 mars 2014 Ă  15 UTC
     
    Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 7,0-/8,0
    Intensité sur la classification Australienne 5/5
    Pression estimée au centre 925 mb
    Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 232 Km/h, 125 Kt
    Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 259 Km/h, 140 Kt
    Vent moyen sur 1 mn ( donnĂ©e JTWC ) 241 Km/h, 130 Kt
    Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 250 Km/h, 135 Kt
    Rafales 310 Km/h, 167 Kt

     

    Influence sur les terres

    Terres
    Distance et intensité correspondante
    Date
    Alerte
    DĂ©tails
    Mozambique Sur terre, au stade de zone perturbée (s'intensifiant) 27.03.2014 à 00 UTC - Pas de détail
    Les Comores et Mayotte 105 km au Sud de MohĂ©li, au stade de tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e (s'intensifiant) 29.03.2014 Ă  12 UTC Orange (Mayotte)
    Madagascar Sur la cÎte Nord-Ouest (région BOENY), au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 31.03.2014 à 07 UTC Rouge
    Juan de Nova 45 km au Sud-Est, au stade de dépression se dissipant 02.04.2014 à 00 UTC Pré-alerte cyclonique Pas de détail

    Belle divergence d'HELLEN cÎté polaire du 29 au 31 mars 2014

    => Cliquez ici pour visualiser l'animation <=

    Taille du fichier 6 Mo

    Difficulté d'appréhension du systÚme

    Cette animation montre que le systĂšme HELLEN n’a pas Ă©tĂ© un cas Ă©cole. En effet il a donnĂ© du fil Ă  retordre aux agences de prĂ©vision en terme d’intensitĂ© et de trajectoire.

    => Cliquez ici pour visualiser l'animation <=

    Taille du fichier 918 ko

    Suivi de l'oeil du météore HELLEN du 29 au 30 mars 21 UTC.

    => Cliquez ici pour visualiser l'animation <=

    Taille du fichier 5,64 Mo

    HELLEN vu de l'espace

    Magnifique cliché du météore HELLEN capté le 30 mars 2014

    Credit : NASA Earth Observatory

    Conclusion

    Il n'y a eu aucun systĂšme baptisĂ© durant plus d'un mois, entre la fin de l'Ă©pisode GUITO et l'apparition de ce nouveau systĂšme HELLEN. 

    Comme le dernier systÚme, l'activité dépressionnaire émerge du continent Africain le 25 mars, pour se développer par la suite dans le Canal du Mozambique.

    Météo-France Réunion émet son premier bulletin le 27 mars à 12 UTC faisant état d'une zone perturbée qui évolue le long de la cÎte Mozambicaine. JTWC émet durant la journée du 26 mars un bulletin jugeant comme élevée la formation d'une dépression tropicale dans les prochains jours.

    DÚs le 28 mars à 06 UTC, la zone perturbée oriente sa trajectoire vers le Sud-Est et ce jusqu'au « Landfall » sur Madagascar.

    Sur cette trajectoire, lors de la journĂ©e du 29 mars, l'intensification va ĂȘtre explosive. En effet, HELLEN va passer en 21 heures du stade de simple tempĂȘte tropicale au stade cyclonique.
    Cette brusque intensification n'avait pas Ă©tĂ© anticipĂ©e par MFR et JTWC. En effet, il est dĂ©licat d'analyser le potentiel d'intensification d'un systĂšme avec une structure centrale de petite taille (1 degrĂ© de rayon). Par ce  paramĂštre, le mĂ©tĂ©ore rĂ©agit exponentiellement Ă  son environnement.

    Cela va ĂȘtre effectivement le cas d' HELLEN,  qui se trouve sous l'axe de la dorsale de haute troposphĂšre, avec un cisaillement faible et une bonne divergence principalement cĂŽtĂ© polaire (au sud) en raison de la prĂ©sence d'un jet d'Ouest subtropical prĂ©sent au Sud de 18°S. De plus, HELLEN se trouve sur des eaux Ă  fort contenu Ă©nergĂ©tique (29-30°C).

    HELLEN va atteindre son apogée durant la journée du 30 mars

    - Le météore va affoler les valeurs brutes d'intensité sur l'échelle de Dvorak avec un pic à 7,5 à 13 UTC. Le pic du Ci est à 7,3 dÚs 15 UTC.
    - Le diamÚtre de l'oeil était de 33 km à 12 UTC, d'une régularité parfaite et sans aucun nuage en altitude.
    - La puissance du systĂšme est trĂšs Ă©levĂ©e mais restreinte, car on analyse les vents de force tempĂȘte (63 km/h), s'Ă©tendant en moyenne jusqu'Ă  87 km autour du centre, et les vents de force cyclonique (118 km/h) jusqu'Ă  50 km. Les vents maximaux (du mur de l'oeil) s'Ă©tendent jusqu'Ă  17 km autour de l'oeil.
    - Depuis le dĂ©but de l'Ăšre satellitaire (1965) il s'agit du cyclone le plus puissant ayant Ă©voluĂ© dans le Canal du Mozambique. Il faut remonter sans doute Ă  1934 avec le cyclone DISSELI ayant eu une intensitĂ© aussi remarquable et fulgurante dans cette zone du Sud-Ouest de l'ocĂ©an Indien.
    - La catégorie 5 sur la classification Australienne est atteinte dÚs 09 UTC, et le stade de cyclone tropical trÚs intense (2Úme de la saison aprÚs BRUCE) est atteint dÚs 15 UTC.

    Comme l'illustre ce graphique, l'affaiblissement sera tout aussi remarquable et dĂ©butera le 30 mars Ă  18 UTC. Il sera qualifiĂ© par MĂ©tĂ©o-France RĂ©union comme extrĂȘmement rapide ; les contraintes de l'Ă©chelle Dvorak ont Ă©tĂ© cassĂ©es. Cet affaiblissement soudain est certainement liĂ© Ă  l'augmentation du cisaillement en altitude de Nord Ă  Nord-Est.

    Ce brusque affaiblissement est au bĂ©nĂ©fice de la population Malgache qui voit atterrir sur ses cĂŽtes Ouest le 31 Ă  07 UTC, un systĂšme beaucoup moins destructeur de ce que l'on pouvait craindre la veille… A noter un Ă©cart relativement important sur l'intensitĂ© d' HELLEN lors du « Landfall », l'agence Française estime l'intensitĂ© d'HELLEN Ă  80 kt (150 km/h) sur 1 min alors que l'agence AmĂ©ricaine l'estime Ă  100 kt (185 km/h) sur 1 min.

    Votre expérience avec HELLEN

    Vous avez vécu HELLEN, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaßtra sur cette page.

    Ajouter un message