Vos experiences

Vous avez vécu un cyclone, racontez nous comment vous l'avez perçu, témoignages, anecdotes..

: :


Ecrivez "bonjour" en minuscule

Page Precedente | Page Suivante

Poster un message

Vos expériences partagées sur Firinga.com

 


Le 22-01 à 10:40 Elvita Limock nous a raconté à propos de BANSI :


Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal ! Elvita Limock, une habitante de Caverne Provert, deux kilomtres dAnse aux Anglais, situe sur le littoral Nord du dixime district, na pas manqu de lever les mains au ciel quand le cyclone Bansi a commenc sloigner des ctes de Rodrigues. On sattendait au pire, surtout lorsquon lisait tout ce qui se disait sur Internet. On narrtait pas de dire que le cyclone tait trs puissant, ce qui nous inquitait davantage, ajoute la propritaire de Rodrigues Coco Villa. Pour avoir trembl, elle a trembl, prcise-t-elle : Les rafales taient violentes, mais on avait pris toutes les prcautions pour viter le pire.

Depuis que toutes les alertes ont t enleves il y a deux jours, lheure est au nettoyage : Quelques bananiers et cocotiers sont terre. Les manges et les limons nont pas non plus rsist aux vents forts, mais la plus grande satisfaction, cest que personne na t bless, personne na perdu la vie.

Faisant partie des quelque 1 000 personnes qui nont pas t prives dlectricit, Elvita est de tout cur avec ceux et celles qui ont eu des pertes considrables : Ce sont les personnes qui habitent dans lest du pays qui ont t les plus exposes mais par chance, il nest rien arriv de trs grave. De cette exprience qui se termine bien, souligne Elvita, il faut retenir les leons qui permettront de mieux grer lavenir : Je retiens quil faudrait faire en sorte de couper tous les arbres et toutes les branches qui sont proximit des portes et fentres. Car si jamais ils se dtachent, cest ce qui peut provoquer des accidents.

Accueillant favorablement les pluies apportes par Bansi, Elvita, saluant par la mme occasion la gestion des autorits, partage aussi le malheur des familles qui ont eu faire face des inondations : Il sagit maintenant de trouver des solutions pour que cela ne se reproduise plus. Il faudrait que les victimes essaient de trouver des solutions pour protger au mieux leur maison.

(Tmoignage recueilli par Christophe Karghoo du journal 5-plus Dimanche)


Elvita Limock

Voir le système concerné par ce message en cliquant ICI


Le 19-01 à 12:26 emma nous a raconté à propos de GERVAISE :


Bonjour je vais vous racont histoire du cyclone Gervaise quant j'avais 2 ans je suis ne en 1973, ma mre me racont elle me prenais dans ses bras quant le vent commenc a souffl on s'est cach sous le lit mon frre ma sur, la maison boug on avait peur , ma mre pri le bon dieu de nous protg dans ce moment catastrophe, ma mre avait des cabris , elle surnomm une Rosalie, ma mre na pu sauver qu'elle pas les autres , tout a t envoler armoire, tl, le lit ou nous tions labri , ctait terrifiant on se disaient si nous allons sortir vivant dans cette tempte violente qui s'abbataient, le lendemain matin nous sommes alles se rfugi chez ma tante que ctaient pas une bonne ides on avaient pas autre choix. et aprs quelque jours ma mre nous a dit allons dans l'ecole trefles pour vivre jusqu'a le gouvernement nous donnera une maison je la payerai pour que soyiez a l'abri , vos cousins vous aideront pas.

merci de m'avoir donn occasion de partager ce moment et pour rendre hommage a ma mre qui est dcd en 2009.


emma

Voir le système concerné par ce message en cliquant ICI


Le 18-01 à 19:16 Emma nous a raconté à propos de GERVAISE :


Je me souviens j'avais deux ans ma mre me raconter histoire elle me prenais dans ses bras nous avons tout perdu, meubles , vtements,tl, on avaient des cabri une seule a survcu on l'a surnomm Rosalie, la famille voulaient pas nous aider dans cette catastrophe, il avait leur maison trs solide ils restaient cachez eux sans nous porter secours, nous avons. cachs sous le lit le vent tait tellement violente le lit c'est envoler, nous avions peur ma mre prier le bon dieu pour nous protger, le lendemain matin le vent s'est accalmie, ma mre est mon frre,ma sur nous tions trempes jusqu'au os, une chance nous sommes pas tomb malade, nous avons travers la plaine pour demander de l'aide a ma tante, elle refuser de ouvrir la porte, alors mon frre inventer un mensonge pour dire ouvret la porte ma sur est bless, tout le monde taient contente notre malheur ma cousine disais Dieu les a puni,ma tante nous a donn une chambre sa couler comme un panier ou nous dormons , ma mre mettais ds chiffons pour que nous avons pas froid , et apres ma mre nous dit allons dormir dans l'cole nous serons bien la bas, le gouvernement nous donnera une maisons je travaillerais pour les payer , voil histoires de cyclone Gervaise personne nous a soutenu , mon pre est venu nous rendre visite pour savoir si nous allions bien,


Emma

Voir le système concerné par ce message en cliquant ICI


Le 11-01 à 12:23 sasa nous a raconté à propos de DINA :


Moi je me rappelle que le 7 janvier je revenai sur la Reunion apres une longue periode en metropole 2 sem plus tard il y a eu le cyclone je me rappelle que notre pied mangue avait ete deracine et sa a penche sur notr baraque ... il y a eu beaucp de plante deracine le vent etait tres violent l orage la plui ... depuis ce jour la je n ai plus connu ce genre de cyclone .. dina ma bcp marque


sasa

Voir le système concerné par ce message en cliquant ICI


Le 12-02 à 19:05 wanda Chapon-Adhamy nous a raconté à propos de FIRINGA :


J'ai connu hlas Firinga.j'habitais l'poque au Tampon 3 mares dans une case crole de 1880 avec un jardin trs arbor
Arrive la Runion en 198O.
Firinga fut pour moi l'angoisse existentielle de ma vie.le toit de la maison a tenu non pas comme en 1948.
mais nous avons eu de gros dgats. arbres casss sur le toit.le 29 janvier 1989 est une date grave jamais dans ma mmoire.
la veille nous avions eu une journe de grand soleil . le soir venu sous une nuit trs chaude le calme est apparu. trange . pas un oiseau .pas une miette de vent.un calme pntrant.mon mari fte son Anni le 29 janvier ! le cyclone est arriv sur l'ile .le mur du cyclone est pass aux 3 Mares et St Pierre o il y avait l'imprimerie la Ligne paradis dont les poutres de fer soutenant le toit ont courb sur les machines tellement la puissance tait forte.Plus une seule feuille sur les arbres . l'apocalypse !


wanda Chapon-Adhamy

Voir le système concerné par ce message en cliquant ICI


Page Precedente | Page Suivante