EBULA  Forte tempête tropicale, saison 2002/2003

Le système EBULA a été baptisé le 09.01.2003 à 06 UTC, il a atteint le stade de Forte tempête tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 120 km/h avec des rafales à 148 km/h.
Aucune île n'a été concernée par ce système.


Ebula - Le 10 janvier 2003 à 10 UTC. Source : Image provenant du site NOAA

Les différents stades atteints par EBULA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
06.01.2003 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
08.01.2003 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
08.01.2003 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
09.01.2003 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
09.01.2003 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
12.01.2003 à 00 UTC
L'intensité diminue
Dépression extra-tropicale
12.01.2003 à 12 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par EBULA, le 10 janvier 2003 à 06 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 4,0/8,0
Intensité sur la classification Australienne 2/5
Pression estimée au centre 976 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 111 Km/h, 60 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 130 Km/h, 70 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 120 Km/h, 65 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 120 Km/h, 65 Kt
Rafales 148 Km/h, 80 Kt

 

   

Conclusion

Une zone perturbée (une perturbation tropicale) dont le centre se trouvait approximativement à 11° de latitude Sud et à 70° de longitude Est s’est transformée en une dépression tropicale pendant la nuit du 8 janvier. Une fois formé, le système s’est déplacé vers le sud-sud-est, de sorte que le 9 novembre à 10 heures (heure locale), son centre se trouvait en un point situé à 14,9° de latitude Sud et à 71° de longitude Est. Il a alors été dénommé « Ebula ». A ce stade, il s’agissait encore d’une tempête tropicale modérée. Les jours suivants, Ebula a poursuivi sa progression vers le sud-sud-est, augmentant d’intensité pour se transformer en une forte tempête tropicale le 11, puis s’atténuant en une tempête modérée le 12 avant d’atteindre des latitudes extra tropicales. Tout au long de son évolution, Ebula est resté au large, sans jamais menacer une quelconque terre émergée.

Votre experience avec EBULA

Vous avez vécu EBULA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message