ABELA  Forte tempĂȘte tropicale, saison 2016/2017

Le systĂšme ABELA a Ă©tĂ© baptisĂ© le 17.07.2016 Ă  11 UTC, il a atteint le stade de Forte tempĂȘte tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 102 km/h avec des rafales Ă  130 km/h.
Deux ßles ont été touchées par ce systÚme.


Le 17 juillet 2016 Ă  06:30 UTC. La signature cyclonique est en amĂ©lioration par rapport Ă  l'image prĂ©cĂ©dente avec un bel enroulement et une convection fermĂ©e autour du centre dĂ©pressionnaire. La masse nuageuse engendrĂ©e par la tempĂȘte est relativement importante. Le systĂšme sera officiellement baptisĂ© Ă  11 UTC par le service mĂ©tĂ©orologique Mauricien. Proche du centre, les vents en mer sont estimĂ©s Ă  45 kt soit 83 km/h (sur 1 min) avec des rafales Ă  104 km/h. Source : Image provenant de NOAA (NASA), corrected reflectance Terra / MODIS

Les différents stades atteints par ABELA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'Ă©volution
Zone perturbée
12.07.2016 Ă  12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
15.07.2016 Ă  00 UTC
L'intensité augmente
DĂ©pression tropicale
15.07.2016 Ă  18 UTC
L'intensité augmente
TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
16.07.2016 Ă  06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempĂȘte tropicale
18.07.2016 Ă  12 UTC
L'intensité augmente
TempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e
18.07.2016 Ă  18 UTC
L'intensité diminue
DĂ©pression tropicale
19.07.2016 Ă  06 UTC
L'intensité diminue
DĂ©pression se comblant
20.07.2016 Ă  00 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par ABELA, le 18 juillet 2016 Ă  12 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 3,5/8,0
Intensité sur la classification Australienne 2/5
Pression estimée au centre 987 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 93 Km/h, 50 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 102 Km/h, 55 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnĂ©e JTWC) 102 Km/h, 55 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 102 Km/h, 55 Kt
Rafales 130 Km/h, 70 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
DĂ©tails
Tromelin 140 km au Nord, au stade de dépression tropicale (s'affaiblissant) 19.07.2016 à 12 UTC Aucune Pas de détail
Madagascar Sur la cÎte Nord-Est au stade de dépression se comblant 20.07.2016 à 12 UTC - Pas de détail
 

Conclusion

     Alors que nous sommes en plein hiver austral, une zone perturbĂ©e se dessine dans le secteur de Diego-Garcia.

     Du 12 au 15 juillet 2016, la convection de cette zone perturbĂ©e sera fluctuante, bĂ©nĂ©ficiant d'un cĂŽtĂ© d'une bonne divergence notamment dans le demi-cercle sud, mais en contrepartie ce systĂšme dĂ©pressionnaire subit un fort cisaillement vertical de vent d'Est Ă  Nord-Est.

     DĂšs le 15 juillet, l'organisation nuageuse tend Ă  s'amĂ©liorer, classĂ©e perturbation tropicale Ă  00 UTC puis dĂ©pression tropicale Ă  18 UTC.

     Le lendemain, une bande incurvĂ©e s'est formĂ©e dans le demi-cercle Nord-Ouest. La convection fait dĂ©faut dans le quadrant Nord-Est. Le stade de tempĂȘte tropicale modĂ©rĂ©e est atteint Ă  06 UTC, mais le systĂšme ne sera baptisĂ© ABELA par le service mĂ©tĂ©orologique Mauricien que le lendemain Ă  11 UTC.

     Le 17 juillet, la signature cyclonique est en amĂ©lioration par rapport Ă  la veille avec un bel enroulement et une convection fermĂ©e autour du centre dĂ©pressionnaire. La masse nuageuse engendrĂ©e par la tempĂȘte est relativement importante. ABELA se dirige vers une direction gĂ©nĂ©rale ouest-sud-ouest, pilotĂ©e par une dorsale de hauts gĂ©opotentiels au sud-est de la tempĂȘte.

     Durant la nuit du 17 au 18 juillet et en dĂ©but de journĂ©e du 18 juillet, l'intensification se poursuit et atteint un pic d'intensitĂ© Ă  55 kt soit le premier stade de la forte tempĂȘte tropicale. La configuration nuageuse a migrĂ© vers un petit systĂšme dit « midget », oĂč un centre est visible sur les images satellites.

     Puis tout en s'orientant vers le Nord-Est des cĂŽtes Malgaches, ABELA va perdre rapidement en intensitĂ© victime en cette pĂ©riode d'un manque de potentiel ocĂ©anique, mais aussi d'un environnement sec en moyenne et haute troposphĂšre.

     Abela n'a provoquĂ© aucun effet significatif Ă  Madagascar.

     C'est un Ă©vĂšnement peu commun durant un mois de juillet de constater l'Ă©volution de ce type de phĂ©nomĂšne et l'intensitĂ© atteinte est assez inĂ©dite . Dans le passĂ© depuis l'acquisition d'images satellites (1967) il n'y a eu que 3 rĂ©manences, Odette en 1971, 01S en 1997 et 01U en 2007. La saison 2016/2017 est officiellement ouverte !

Votre experience avec ABELA

Vous avez vécu ABELA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message