ABELA  Forte tempête tropicale, saison 2016/2017

Le système ABELA a été baptisé le 17.07.2016 à 11 UTC, il a atteint le stade de Forte tempête tropicale.
Le vent soutenu en mer a atteint 102 km/h avec des rafales à 130 km/h.
Deux îles ont été touchées par ce système.


Le 17 juillet 2016 à 06:30 UTC. La signature cyclonique est en amélioration par rapport à l’image précédente avec un bel enroulement et une convection fermée autour du centre dépressionnaire. La masse nuageuse engendrée par la tempête est relativement importante. Le système sera officiellement baptisé à 11 UTC par le service météorologique Mauricien. Proche du centre, les vents en mer sont estimés à 45 kt soit 83 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 104 km/h. Source : Image provenant de NOAA (NASA), corrected reflectance Terra / MODIS

Les différents stades atteints par ABELA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
12.07.2016 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
15.07.2016 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
15.07.2016 à 18 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
16.07.2016 à 06 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
18.07.2016 à 12 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
18.07.2016 à 18 UTC
L'intensité diminue
Dépression tropicale
19.07.2016 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
20.07.2016 à 00 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par ABELA, le 18 juillet 2016 à 12 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 3,5/8,0
Intensité sur la classification Australienne 2/5
Pression estimée au centre 987 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 93 Km/h, 50 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 102 Km/h, 55 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 102 Km/h, 55 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 102 Km/h, 55 Kt
Rafales 130 Km/h, 70 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Tromelin 140 km au Nord, au stade de dépression tropicale (s'affaiblissant) 19.07.2016 à 12 UTC Aucune Pas de détail
Madagascar Sur la côte Nord-Est au stade de dépression se comblant 20.07.2016 à 12 UTC - Pas de détail
 

Conclusion

     Alors que nous sommes en plein hiver austral, une zone perturbée se dessine dans le secteur de Diego-Garcia.

     Du 12 au 15 juillet 2016, la convection de cette zone perturbée sera fluctuante, bénéficiant d’un côté d’une bonne divergence notamment dans le demi-cercle sud, mais en contrepartie ce système dépressionnaire subit un fort cisaillement vertical de vent d'Est à Nord-Est.

     Dès le 15 juillet, l’organisation nuageuse tend à s’améliorer, classée perturbation tropicale à 00 UTC puis dépression tropicale à 18 UTC.

     Le lendemain, une bande incurvée s’est formée dans le demi-cercle Nord-Ouest. La convection fait défaut dans le quadrant Nord-Est. Le stade de tempête tropicale modérée est atteint à 06 UTC, mais le système ne sera baptisé ABELA par le service météorologique Mauricien que le lendemain à 11 UTC.

     Le 17 juillet, la signature cyclonique est en amélioration par rapport à la veille avec un bel enroulement et une convection fermée autour du centre dépressionnaire. La masse nuageuse engendrée par la tempête est relativement importante. ABELA se dirige vers une direction générale ouest-sud-ouest, pilotée par une dorsale de hauts géopotentiels au sud-est de la tempête.

     Durant la nuit du 17 au 18 juillet et en début de journée du 18 juillet, l’intensification se poursuit et atteint un pic d’intensité à 55 kt soit le premier stade de la forte tempête tropicale. La configuration nuageuse a migré vers un petit système dit « midget », où un centre est visible sur les images satellites.

     Puis tout en s’orientant vers le Nord-Est des côtes Malgaches, ABELA va perdre rapidement en intensité victime en cette période d’un manque de potentiel océanique, mais aussi d’un environnement sec en moyenne et haute troposphère.

     Abela n'a provoqué aucun effet significatif à Madagascar.

     C’est un évènement peu commun durant un mois de juillet de constater l’évolution de ce type de phénomène et l’intensité atteinte est assez inédite . Dans le passé depuis l’acquisition d’images satellites (1967) il n’y a eu que 3 rémanences, Odette en 1971, 01S en 1997 et 01U en 2007. La saison 2016/2017 est officiellement ouverte !

Votre experience avec ABELA

Vous avez vécu ABELA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message