DAYA  Tempête tropicale modérée, saison 2015/2016

Le système DAYA a été baptisé le 10.02.2016 à 18 UTC, il a atteint le stade de Tempête tropicale modérée.
Le vent soutenu en mer a atteint 83 km/h avec des rafales à 104 km/h.
Quatre îles ont été touchées par ce système.


Le 10 février 2016 à 06 UTC. Avec l’éloignement du centre dépressionnaire de la côte Est Malgache, le système retrouve des bonnes conditions pour s’intensifier. Le stade de dépression tropicale est atteint. La dépression 10S bénéficie d’une baisse du cisaillement vertical de vent en altitude et d’un canal d’évacuation qui se construit au Sud. Le résultat est immédiat avec une forte poussée de convection au-dessus du centre. On constate que le talweg de mousson est axé sur les îles sœurs apportant de très mauvaises conditions météorologiques. Proche du centre, les vents en mer sont estimés à 35 kt soit 65 km/h (sur 1 min) avec des rafales à 80 km/h. Source : Image METEOSAT-7 (57E) Eumetsat 2016, provenant de Raoul MAUJEAN of Mauritius, by courtesy of Patrick HOAREAU

Les différents stades atteints par DAYA

Passez le pointeur de la souris sur le tableau pour afficher des détails le cas échéant.
: L'intensité augmente : L'intensité diminue
Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
07.02.2016 à 12 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
08.02.2016 à 06 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
10.02.2016 à 06 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
10.02.2016 à 18 UTC
L'intensité augmente
Dépression post-tropicale
12.02.2016 à 06 UTC
L'intensité diminue

Valeurs maximales

Valeurs maximales atteintes par DAYA, le 11 février 2016 à 00 UTC  
Intensité sur l'échelle de Dvorak (nombre Ci) 3,0/8,0
Intensité sur la classification Australienne 1/5
Pression estimée au centre 992 mb
Vent moyen sur 10 mn (donnée Météo-France) 74 Km/h, 40 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée Météo-France) 83 Km/h, 45 Kt
Vent moyen sur 1 mn (donnée JTWC) 83 Km/h, 45 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 83 Km/h, 45 Kt
Rafales 104 Km/h, 56 Kt

 

Tableau des impacts sur les îles

Îles
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Saint Brandon 40 km au Nord-Ouest, au stade de zone perturbée (s'intensifiant) 07.02.2016 à 19 UTC - Pas de détail
Maurice 315 km au Nord, au stade de zone perturbée (s'intensifiant) 08.02.2016 à 01 UTC Pluies torrentielles
Réunion 375 km au Nord, au stade de perturbation tropicale (s'intensifiant)

410 km au Sud-Ouest, au stade de dépression tropicale (s'intensifiant)
08.02.2016 à 07 UTC

10.02.2016 à 12 UTC
Fortes pluies Pas de détail
Madagascar 170 km de la côte Est, au stade de perturbation tropicale (s'intensifiant) 08.02.2016 à 19 UTC Alerte rouge inondations Pas de détail

Animation d'images satellites de la tempête DAYA

Animation de 150 images de la tempête tropicale DAYA. Du 07 au 10 février 2016.

- Cliquez ici -


Poids du fichier 16,1 Mo
(Source : Eumetsat Météo-France Réunion, animation Firinga le site).

Animation radar sur les îles soeurs

Animation de 246 images radar. Du 08 au 11 février 2016.

- Cliquez ici -

Poids du fichier 6,4 Mo
(Source : Images radar Météo-France Réunion, animation Firinga le site).

Album photo des inondations à l'île Maurice

Conclusion

   Alors que CORENTIN est en cours de dissipation, plusieurs modèles météorologiques prévoient la formation d’un nouveau système entre le Nord-Ouest et le centre du bassin cyclonique.

    Durant plusieurs jours les modèles indiquent que ce système doit être relativement mature et très menaçant pour les îles sœurs. Cf ici, puis ici et ici. Cependant les simulations à échéance élevée +300h changent fortement d’un run à l’autre.

    Entre temps une perturbation 94S (31 janvier au 02 février) qui s’est formée dans le canal du Mozambique traverse d’Ouest en Est la moitié Nord de Madagascar. 94S a apporté de fortes pluies sur les Comores et sur la grande île.

    C’est durant la journée du 07 février que les choses se précisent au Nord des Mascareignes (soit 2 semaines après les premiers runs) avec l’apparition d’un minimum dépressionnaire qui va réussir à se développer.
    Les prévisions se stabilisent, ils indiquent que ce système en cours de formation devrait avoir une trajectoire de type parabolique et que son intensité resterait faible (entre 35 et 45 kt).

    En effet, le 08 février le cisaillement en altitude a diminué permettant une forte poussée de convection au-dessus du centre dépressionnaire. Une bande incurvée commence à se dessiner dans le quadrant Sud-Ouest du système.
   Les îles sœurs commencent à être influencées par les nuages périphériques du système. Le stade de perturbation tropicale est atteint à 06 UTC. Des alertes de fortes pluies sont émises sur les îles sœurs et à Madagascar.

    Le 09 février 2016, la convection de la perturbation tropicale est située sur la côte Est Malgache. Cette convection diminue au fil des heures. Les données en altitude ne sont pas favorables à la perturbation où le centre est partiellement exposé. Le système souffre également d’un manque de convergence en basses couches.
   Le système se déplace vers le Sud en direction d’un talweg dans la ceinture anticyclonique.

    Le 10 février 2016, avec l’éloignement du centre dépressionnaire de la côte Est Malgache, le système retrouve des bonnes conditions pour s’intensifier.
   Le stade de dépression tropicale est atteint à 06 UTC. La dépression 10S bénéficie d’une baisse du cisaillement vertical de vent en altitude et d’un canal d’évacuation qui se construit au Sud. Le résultat est immédiat avec une forte poussée de convection au-dessus du centre.
   Le talweg de mousson est axé sur les îles sœurs apportant de très mauvaises conditions météorologiques.
   La trajectoire parabolique du système est pilotée par une structure de goutte froide au Sud-Ouest et une zone de hauts géo potentiels à l’Est.
    Le stade de tempête tropicale est atteint en fin de journée à 18 UTC, elle est baptisée DAYA par le service météorologique Malgache.
   Le pic d’intensité à 45 kt (1 min) est atteint le 11 à 00 UTC.

    Le 11 février, DAYA est sous l’influence d’une contrainte de Nord-Ouest en altitude qui se renforce, ce qui se traduit par un arc de cirrus à l’Ouest de DAYA. L’affaiblissement est en cours. Le stade de tempête tropicale aura finalement duré une trentaine d’heures.

    A noter que le système DAYA a parcouru 3870 km avec une vitesse moyenne de déplacement élevée de 28 km/h.
    L’influence de DAYA sur les Mascareignes a été les fortes pluies qui se sont abattues durant plusieurs jours. Des pluies bénéfiques après un mois de janvier déficitaire en pluviométrie.

Votre experience avec DAYA

Vous avez vécu DAYA, racontez-nous comment vous l'avez vécu, témoignage, anecdotes...

Ajouter un message