Cyclone tropical intense

🌀 Le système HEROLD a été baptisé le 13.03.2020 à 18 UTC, il a atteint le stade de Cyclone tropical intense.

🌀 Le vent moyen en mer (sur 1 min) a vraisemblablement atteint 185 km/h avec des rafales à 230 km/h.

🌀 Cinq terres ont été impactées par ce météore.

Le 17 mars 2020 à 03 UTC. Le cyclone HEROLD a profité de la nuit pour se renforcer de manière spectaculaire. Les nombreux bouillonnements orageux qui débordent en haut de l'atmosphère sont particulièrement visibles dans la lumière rasante de début de journée. Près de l?oeil, les rafales sont de l'ordre de 250 km/h. En circulant à quelques centaines de kilomètres au Nord des Mascareignes, le phénomène tropical est responsable d'une importante détérioration du temps sur les différentes îles. Les abondantes précipitations et le vent tempétueux côtoient une mer déchainée.
Source : Image de METEOSAT-8 Météo-France. Analyse de l'image Météo-France

Les différents stades atteints par HEROLD

Stades atteints
Date de l'évolution
Zone perturbée
12.03.2020 à 06 UTC
L'intensité augmente
Perturbation tropicale
13.03.2020 à 00 UTC
L'intensité augmente
Dépression tropicale
13.03.2020 à 06 UTC
L'intensité augmente
Tempête tropicale modérée
13.03.2020 à 12 UTC
L'intensité augmente
Forte tempête tropicale
14.03.2020 à 12 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
16.03.2020 à 06 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical intense
17.03.2020 à 03 UTC
L'intensité augmente
Cyclone tropical
17.03.2020 à 09 UTC
L'intensité diminue
Forte tempête tropicale
17.03.2020 à 21 UTC
L'intensité diminue
Tempête tropicale modérée
18.03.2020 à 09 UTC
L'intensité diminue
Dépression résiduelle
19.03.2020 à 06 UTC
L'intensité diminue
Dépression se comblant
20.03.2020 à 06 UTC
L'intensité diminue

Evolution des vents du cyclone HEROLD.
Source : Météo France Réunion, mise en page par Firinga.com

Intensité maximale, selon les agences Météo-France et JTWC

Valeurs maximales atteintes par HEROLD, le 17 mars 2020 à 03 UTC
 
Intensité sur l'échelle de Dvorak (Ci) 5,5-/8,0
Intensité sur la classification Australienne 4/5
Pression estimée au centre 955 mb
Vent moyen sur 10 mn ( donnée Météo-France ) 167 Km/h, 90 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée Météo-France ) 185 Km/h, 100 Kt
Vent moyen sur 1 mn ( donnée JTWC ) 185 Km/h, 100 Kt
Vent moyen sur 1 mn (intensité atteinte la plus probable) 185 Km/h, 100 Kt
Rafales 230 Km/h, 124 Kt

 

Influence sur les terres

Terres
Distance et intensité correspondante
Date
Alerte
Détails
Madagascar 45 km au Nord-Est, au stade de tempête tropicale modérée (s'intensifiant) 14.03.2020 à 06 UTC Jaune
Tromelin 40 km au Nord, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 16.03.2020 à 07 UTC -
Saint Brandon 180 km au SSO, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 17.03.2020 à 00 UTC - Pas de détail
Maurice 250 km au Nord-Est, au stade de cyclone tropical (s'intensifiant) 17.03.2020 à 01 UTC Alerte de classe 2 Pas de détail
Rodrigues 100 km au Sud-Ouest, au stade de cyclone tropical (s'affaiblissant) 17.03.2020 à 15 UTC Alerte de classe 4

Animations d'images satellites de HEROLD

Animation du 13 au 18 mars 2020 : fichier GIF - poids 35.9 Mo
Animation du 16 et 17 mars 2020 : fichier GIF - poids 20.4 Mo

(En haut) Animation d'images satellites du cyclone intense HEROLD, du 13 au 18 février 2020 (247 images),
source : Images EUMETSAT de METEO-FRANCE. (En bas) Animation d'images satellites du cyclone intense HEROLD, du 16 et 17 mars 2020 (97 images). Cette animation met en évidence la phase d'intensification durant la journée du 16 mars 2020 et le début de la phase de déclin le lendemain. C'est également la période où le météore passe au plus près des côtes Nord-Est de l'île à Maurice le 17 mars vers 02 UTC à 255 km et une douzaine d'heures plus tard au plus près des côtes Sud-Ouest de Rodrigues à une centaine de kilomètres, source : images EUMETSAT de Kachelmannwetter, montage Firinga le Site.

HEROLD vu par l'imagerie micro-ondes

Images micro-ondes qui scannent le coeur du phénomène, du 12 au 18 mars 2020.

Cette animation met bien en évidence que la consolidation du coeur du météore est effective qu'à partir de la journée du 16 mars. La configuration nuageuse se dégrade dès le lendemain, suite à une contrainte en altitude qui cisaille le météore. Par cette contrainte rapide, les Rodriguais échappent aux conditions cycloniques. L'alerte de classe 4 est rapidement levée.
Credit: NRL / NAVY

Conclusion

Le 12 mars une zone perturbée s'organise au Nord-Ouest de Tromelin (depuis début mars se trouvait cette vaste zone dépressionnaire à la convection fluctuante au Nord des Mascareignes).

Dans un premier temps ce système s'organise rapidement. En effet le 13 mars à 00 UTC, le stade de perturbation tropicale est atteint, 6 heures plus tard le stade de dépression tropicale est confirmé et le premier stade de tempête tropicale est avéré ce même jour à 12 UTC (il est baptisé HEROLD à 18 UTC par le service météorologique malgache). HEROLD se déplace lentement vers l'Ouest-Sud-Ouest sous l'influence d'une faible dorsale de basse troposphère au Sud-Ouest.

Le 14 mars et 15 mars, HEROLD est quasi-stationnaire, juste au large de la côte Nord-Est de Madagascar. La tempête déverse des forts cumuls de précipitations sur le Nord-Est de Madagascar, provoquant des inondations.
Le système est « coincé » entre une dorsale subtropicale au Sud-Ouest qui faiblit progressivement et une autre à l'Est. Dans ce contexte, l'intensification d'HEROLD est plus lente. Le stade de forte tempête tropicale est atteint le 14 mars à 12 UTC. L'énergie nécessaire pour alimenter cette « machine thermique » est limitée par la faible mouvance de la tempête. En effet, la température de la surface de l'océan Indien s'amoindrit au fils des heures. Malgré la formation d'un oeil déchiqueté bien visible sur les images satellites, l'anneau interne n'est pas consolidé. HEROLD reste forte tempête tropicale passant de 55 kt à 70 kt / 1 minute.

La situation se débloque le 16 mars. HEROLD fait route désormais vers l'Est puis l'Est-Sud-Est en augmentant progressivement sa vitesse de déplacement. Ce nouveau cap est lié à la dorsale de moyenne troposphère au Nord-Est. Par cette dynamique retrouvée et par de bonnes conditions environnementales, HEROLD s'intensifie en cyclone tropical à 06 UTC. Dans le même temps, le centre de l'oeil passe à 40 km au Nord de l'îlot Tromelin. La pression atmosphérique descend à 979 mb et une rafale à 151 km/h est enregistrée.

Le 17 mars à 03 UTC, le stade de cyclone tropical intense à 100 kt est atteint. Il s'avère qu'il s'agira de son pic d'intensité avant l'apparition d'une contrainte en altitude.
Par leur position géographique, les îles des Mascareignes sont menacées et des alertes sont déclenchées à Maurice et à Rodrigues.
Rétrogradé en cyclone tropical 6h après son pic d'intensité, HEROLD est victime d'un vent cisaillant de Nord-Ouest en altitude mais aussi par l'intrusion en son sein d'un air sec en moyenne troposphère.
C'est ainsi, avec une structure nuageuse fortement dégradée, que HEROLD passe au plus près de Rodrigues vers 15 UTC à une centaine de kilomètres des côtes Sud-Ouest. Les effets néfastes du cyclone sur l'île ont été très limités. Une rafale à 130 km/h a été enregistrée à Plaine Corail.

Le 18 mars, les vents d'HEROLD sont ceux d'une tempête tropicale. L'affaiblissement rapide se poursuit.

Le 19 mars, seul le vortex est visible sur les images satellites dépourvu de toute convection. Il s'agit d'une dépression résiduelle. Dans les heures qui suivent le système se comble dans la zone tropicale.

Votre expérience avec HEROLD

Vous avez vécu HEROLD, racontez-nous comment vous l'avez subi (votre témoignage, vos anecdotes). Votre message apparaîtra sur cette page.

Ajouter un message